Confinement dans les Pyrénées : Il parcourt 150 km sur sa vieille mobylette pour aller voir un ami

PERIPLE En dépit du confinement, un homme à mobylette a été intercepté par les gendarmes… à 150 km de son petit village d’Aspet, dans la Haute-Garonne

H.M.

— 

Une mobylette. Illustration.
Une mobylette. Illustration. — Sofiane Koraichi - PixaBay

« Un frêle deux-roues ». C’est ainsi que les gendarmes des Pyrénées-Atlantiques décrivent sur leur page Facebook la mobylette qu’ils ont interceptée, vendredi dans la matinée, sur la petite commune d'Arudy, près de Pau.

Le contrôle de routine a viré à l’insolite quand le cyclomotoriste leur a expliqué qu’il venait ainsi de chez lui à Aspet, un autre village… situé en Haute-Garonne, à 150 km de là.

La mobylette du grand voyageur.
La mobylette du grand voyageur. - Gendarmerie des Pyrénées-Atlantiques.

En plein confinement, le promeneur s’était lancé dans cette épopée pyrénéenne tout simplement pour rendre visite à un ami. Et, il n’a pas pu rentrer chez lui sur sa vieille mobylette bleue, avec une caisse tenue par des tendeurs sur le porte-bagages. « De nombreuses infractions ont été relevées tant concernant le pilote que le cyclomoteur », expliquent en effet les gendarmes. La mobylette a fini à la fourrière.