Lorient : En colère, des ostréiculteurs forcent Bouygues Telecom à changer sa publicité

POLEMIQUE La boutique de l’opérateur téléphonique avait été prise à partie par des producteurs d’huîtres en colère

Camille Allain
Illustration de la façade d'un bâtiment de l'opérateur Bouygues Telecom.
Illustration de la façade d'un bâtiment de l'opérateur Bouygues Telecom. — S. Salom Gomis / SIPA

Bad buzz et opération rachat pour Bouygues Telecom. Après avoir fâché les ostréiculteurs par sa publicité laissant entendre que les huîtres rendaient malades, l’opérateur téléphonique a plié face à la spectaculaire action des producteurs en changeant son clip promotionnel. Mardi, des ostréiculteurs avaient saccagé la façade de la boutique de Lorient (Morbihan) après la diffusion d’une vidéo promotionnelle diffusée par Bouygues Telecom à l’approche de Noël. « Y aura mon cousin avec ses huîtres. Alors je sais que t’aime l’aventure mais là je te déconseille : chaque année, y en a un qui tombe malade », lançait l’une des actrices dans ce spot qui se voulait humoristique.

Mardi, plusieurs mètres cubes de coquilles d’huîtres avaient été déversés et la vitrine avait été maculée de vase. Les ostréiculteurs jugeaient la publicité offensante pour leur profession, déjà mise à mal par les épisodes de confinement. « Nos huîtres ne rendent pas malades. On a demandé que la publicité ne soit plus diffusée et on a eu gain de cause », avait déclaré Jacques Carrer, président du syndicat ostréicole de la Ria d’Etel.

Contexte incertain pour les ostréiculteurs

L’opérateur a fait changer le clip promotionnel en urgence et l’a diffusé vendredi soir sur ses canaux, tout en s’excusant. Bouygues Telecom a même convié des ostréiculteurs à venir ce samedi matin vendre leurs huîtres devant la boutique de Lorient renommée « Bhuitres Telecom ». La hache de guerre a été enterrée dans la vase. Mais les producteurs d’huîtres continuent de trembler alors que les fêtes de Noël semblent menacées par le confinement.