Présidentielle américaine : Non, cette photo ne montre pas Joe Biden s’agenouiller en signe de pardon devant le fils de George Floyd

FAKE OFF Le cliché est présenté à tort, sur Facebook, comme une rencontre entre Joe Biden et le fils de George Floyd

Alexis Orsini

— 

Joe Biden lors d'une visite à Detroit, dans le Michigan, le 9 septembre 2020.
Joe Biden lors d'une visite à Detroit, dans le Michigan, le 9 septembre 2020. — Patrick Semansky/AP/SIPA
  • Sur Facebook, une photo virale de Joe Biden, agenouillé devant un petit garçon masqué, prétend montrer son premier geste symbolique, peu après sa désignation annoncée comme 46e président des Etats-Unis.
  • « Il demande pardon à genoux au fils de tué par un policier blanc », affirme la légende de ce cliché.
  • Mais le petit garçon n'est pas le fils de l'Afro-Américain décédé après sa violente interpellation par des policiers à Mineappolis (Minnesota) en mai dernier. Et la photo date de septembre dernier, bien avant que Joe Biden n'ait remporté la présidentielle américaine.

Avant même d’avoir officiellement été élu président des Etats-Unis par le collège électoral, le 14 décembre prochain, Joe Biden aurait déjà accompli un geste hautement symbolique en tant que successeur annoncé de Donald Trump à la Maison Blanche.

« Le PARDON... voilà le premier geste fort de Joe Biden nouveau président des USA… […] Après avoir gagné les élections présidentielles, voici le premier acte posé par Joe Biden. Il demande pardon à genoux au fils de George Floyd tué par un policier blanc », se félicite un post Facebook montrant le candidat démocrate agenouillé devant un petit garçon avec lequel il semble discuter.

Sauf que la photo en question ne montre pas le fils de George Floyd, cet homme afro-américain décédé peu après sa violente arrestation par la police à Mineaoppolis (Minnesota) au printemps dernier. Elle a de surcroît été prise bien avant le scrutin présidentiel.

FAKE OFF

Une recherche inversée d’image permet en effet de constater que le cliché a été utilisé pour illustrer différents articles de la presse anglophone de ces derniers mois relatifs à la présidentielle américaine du 3 novembre dernier. On la trouvait par exemple sur CNBC fin septembre ou encore sur la BBC début octobre.

La photo a en fait été prise le 9 septembre 2020 à Detroit, dans le Michigan, comme on peut le voir sur le site de Getty Images. « Le candidat démocrate Joe Biden s’agenouille pour discuter avec C.J. Brown au cours de son shopping à Three Thirteen, un magasin de vêtements situé sur l’avenue fashion de la ville », précise la légende de cette scène immortalisée par le photographe Chip Somodevilla. Le démocrate ne s'agenouille donc pas en signe de pardon mais pour se placer à la hauteur du garçonnet.

Une autre photo de la rencontre, montrant cette fois Joe Biden discuter avec le père de l’enfant, avait été prise par une photographe de Reuters, Leah Millis, comme on peut le voir sur le site de l’agence de presse, qui précisait pour sa part un peu plus le contexte de cette visite : « Le candidat démocrate […] Joe Biden discute avec Clement Brown, un gérant de magasin, lors de son bref passage au magasin de vêtements "Three Thirteen" afin de réaliser quelques emplettes pour ses petits-enfants ».

Etat stratégique pour l’élection, le Michigan a été remporté de peu par Joe Biden face à Donald Trump lors du scrutin présidentiel, d’après les derniers résultats relayés par le New York Times. Ironiquement, cet été, une autre photo montrant Joe Biden agenouillé en pleine rue était devenue virale aux Etats-Unis : ses opposants affirmaient qu’il y mettait un genou à terre après avoir aperçu un drapeau américain… alors qu’il discutait en réalité, là encore, avec un enfant.