Coronavirus dans les Pyrénées-Orientales : Une manifestation anti-masques dès 6 ans à Prades, la commune de Jean Castex

EPIDEMIE Le cortège a rassemblé entre 400 et 500 personnes

N.B.

— 

Un dessin d'un enfant portant un masque (illustration)
Un dessin d'un enfant portant un masque (illustration) — Ramon Espinosa/AP/SIPA

« Cerveaux sous-oxygénés, sourires envolés, non aux enfants muselés. » Samedi, une manifestation pour demander l’abrogation du port du masque obligatoire à l’école dès 6 ans a rassemblé entre 400 à 500 personnes, à Prades (Pyrénées-Orientales), rapporte France Bleu Roussillon.

La commune n’a sans doute pas été choisie au hasard : c’est Jean Castex qui est le maire de Prades, depuis 2008. Il a été remplacé par son premier adjoint, qui assure l'interim, lorsqu’il a été nommé Premier ministre, en juillet dernier.

Des masques de carnaval

Dans le cortège, la station a repéré de nombreuses familles, avec des enfants portant, non pas des masques les protégeant du Covid-19, mais des masques de carnaval.

Le rassemblement, qui s’est déroulé sans heurts, a notamment défilé devant la mairie de Jean Castex, et devant la préfecture des Pyrénées-Orientales, où une lettre précisant les revendications des manifestations a été remise au préfet.