Confinement dans le Finistère : Des surfeurs présentent un certificat médical pour aller à l'eau

RENDEZ NOUS LA MER Plusieurs rassemblements avaient été organisés pour réclamer le maintien des sports nautiques

C.A.

— 

Un surfeur sur la pointe de la Torche dans le Finistère.
Un surfeur sur la pointe de la Torche dans le Finistère. — C. Allain / 20 Minutes

La question est toujours la même. Quel risque de contamination au Covid-19 un surfeur prend-il en allant à l'eau ? Sans doute très peu. Mais les règles sont les règles et toute activité nautique de loisirs est interdite depuis la mise en place de mesures de confinement visant à freiner la propagation de l’épidémie. Samedi, plusieurs rassemblements avaient été organisés par des pratiquants pour réclamer « un accès à la mer » derrière le désormais célèbre slogan « Rendez-vous la mer ». En Bretagne, une cinquantaine de personnes étaient présentes sur le mythique spot de La Torche, dans le Finistère, rapporte Ouest-France.

Encadrés par les gendarmes, ces rassemblements ont également donné lieu à des contrôles de la part des forces de l’ordre. A Audierne, près de la célèbre pointe du Raz, la gendarmerie a eu la surprise de voir plusieurs surfeurs à l’eau leur présenter un certificat médical, justifiant « que la pratique d’un sport nautique leur est nécessaire pendant le confinement pour conserver un bon équilibre psychologique », rapporte Ouest-France. Egalement munis d’une attestation en règle, les amateurs de glisse n’ont pas été verbalisés.

Plusieurs mobilisations ont été recensées samedi sur le littoral français, de la côte basque aux plages de Normandie.