Confinement à Lyon : Toques blanches, commerçants et hôteliers manifesteront lundi devant la préfecture du Rhône

GROGNE Les chefs cuisiniers et les commerces indépendants de Lyon demandent à l’Etat de pouvoir rouvrir leurs établissements « avant le mois de janvier »

C.G.

— 

Les Toques blanches de Lyon manifesteront lundi 9 novembre devant la préfecture du Rhône.
Les Toques blanches de Lyon manifesteront lundi 9 novembre devant la préfecture du Rhône. — Bony / Sipa

Il est rare de le voir manifester. Les Toques blanches de Lyon ont prévu de protester lundi matin à 9 heures devant la Préfecture du Rhône en tenue de chefs afin de demander la réouverture de leurs restaurants « avant le mois de janvier ».

Ils ont ainsi décidé de rejoindre dans le cortège, les professionnels de l’hôtellerie, les gérants des établissements de la nuit mais aussi les professionnels du textile et de l’habillement ainsi que les commerçants indépendants, durement touchés par les restrictions sanitaires actuelles et le second confinement.

Prise en charge des pertes d’exploitation

Tous entendent porter trois revendications : la prise en charge des pertes d’exploitation par les assureurs, la modification de statut des indépendants pour qu’ils puissent avoir accès à une couverture sociale et avoir droit au chômage. Ils demandent également que « l’Etat se substitue » à eux « afin de régler [leurs] loyers aux bailleurs privés ».

Lundi dernier, plusieurs avaient déjà manifesté devant la préfecture avant qu’une délégation ne soit reçue. L’entretien n’avait toutefois rien donné.