Coronavirus dans le Nord : Première évacuation sanitaire d’un patient hors de France

EPIDEMIE L’hôpital de Valenciennes a transféré un patient de réanimation positif au Covid-19 vers l’Allemagne par hélicoptère

Mikaël Libert

— 

Le patient a été transféré par hélicoptère vers l'Allemagne (illustration).
Le patient a été transféré par hélicoptère vers l'Allemagne (illustration). — F.Dides / SIPA
  • Un patient Covid + a été transféré de Valenciennes vers l’Allemagne en hélicoptère.
  • C’est la première évacuation sanitaire hors de France depuis les Hauts-de-France.
  • L’ARS précise que d’autres transferts du même type pourraient survenir bientôt.

Dimanche matin, le service réanimation du centre hospitalier de Valenciennes, dans le Nord, a transféré l’un de ses patients Covid + vers un hôpital en Allemagne a-t-on appris auprès de l’Agence régionale de santé (ARS). Il s’agit de la première évacuation sanitaire hors de France d’un patient de la région des Hauts-de-France.

Le patient malade du Covid-19 a été pris en charge, ce dimanche matin, par les équipes du Samu au centre hospitalier de Valenciennes. Il a été acheminé vers l’hôpital de Münster, en Allemagne, par hélicoptère. L’ARS confirme qu’il s’agit effectivement du premier transfert de ce type dans le cadre de la deuxième vague de la pandémie de coronavirus. « D’autres transferts des Hauts-de-France vers l’Allemagne pourraient être effectués dans les prochains jours », ajoute l’ARS.

65 % des lits de réanimation de la région sont occupés

Pour autant, tout en soulignant que la situation épidémique s’était très dégradée dans la région, l’ARS insiste sur le fait que ce transfert n’intervient pas en raison d’une saturation des services de réanimation locaux. L’Agence met plutôt en avant « les tensions sur les ressources humaines hospitalières » et « l’augmentation continue des hospitalisations ». A ce jour, 278 personnes sont hospitalisées en réanimation dans le Nord, pour un total de 488 dans tous les Hauts-de-France selon les chiffres de Santé publique France. Soit plus de 65 % de la capacité des services de réanimation de la région qui est de 747 lits à ce jour.

Pour cette première évacuation sanitaire hors de France, le patient a été envoyé en Allemagne parce que les autorités allemandes ont proposé « de dédier des lits de réanimation à l’accueil de patients français », explique l’ARS. Pour autant, il y a déjà eu des transferts de patients entre les hôpitaux de la région. « On dénombre déjà deux vagues de transferts d’une dizaine de patients à chaque fois depuis le nord vers le sur des Hauts-de-France », assure l’ARS à 20 Minutes. Huit personnes ont notamment été héliportées entre le CHU de Lille et l’hôpital d’Amiens.