Coronavirus : La pression s'accroît avec 4.527 patients en réanimation

LIVE Revivez avec nous en direct l’évolution de l’épidémie de coronavirus en France et dans le monde

A.B. avec AFP

— 

La barre des 50 millions de cas officiellement détectés vient d'être franchie.
La barre des 50 millions de cas officiellement détectés vient d'être franchie. — PHILIPPE MAGONI/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Avec 306 décès recensés à l’hôpital ces dernières vingt-quatre heures, la France passe la basse des 40.000 décès liés au coronavirus, avec un bilan total de 40.169 morts.
  • Samedi, le Parlement français a adopté le projet de loi prolongeant l’état d’urgence sanitaire.
  • Depuis fin décembre, la pandémie a fait au moins 1.243.513 morts dans le monde selon un dernier bilan publié samedi.

A LIRE AUSSI

Coronavirus : La France passe la barre des 40.000 décès
Coronavirus : Le projet de loi prolongeant l’état d’urgence sanitaire adopté par le Parlement

A VOIR AUSSI

 

Ce live est désormais terminé, merci de l’avoir suivi ! 

21h03 : La pression s’accroît avec 4.527 patients en réanimation

La pression sur les services de réanimation est encore montée dimanche avec l’admission de 323 nouveaux patients en 24 heures, pour un total de plus de 4.500, selon Santé publique France. La capacité totale d’accueil en réanimation et soins intensifs a été portée de 5.000 à 6.400 lits, avec un objectif à 7.500 ces jours-ci, qui pourrait encore être relevé à 10.500 lits.

19h39 : Un « un accroissement de la sévérité des cas » dans les Hauts-de-France

L'ARS des Hauts de France a indiqué que les équipes médicales constatent «un accroissement de la sévérité des cas pris en charge en réanimation, avec actuellement 45 patients dont l'état est considéré comme très grave». 

18h57 : Le maire de Londres rappelle à ses concitoyens l’importance du confinement pour contrôler l’épidémie

« Aussi dur que soit ce confinement, c’est ce que nous devons faire pour réduire les cas et sauver de nombreuses vies. Faites que ce reconfinement ne soit pas vain – assurez-vous de connaître les règles », a tweeté dimanche soir le maire de Londres, Sadiq Khan.

 

18h34 : Un certificat médical pour surfer ?

Il y en a qui remplissent une attestation pour faire un footing dans un rayon d’un kilomètre autour de chez eux, et d’autres qui la remplissent pour aller surfer, munis également d’un certificat médical ! Dans le Finistère, plusieurs surfeurs prenant les vagues sur leur planche ont été contrôlés par des gendarmes mobiles, et n’ont pas été verbalisés, rapporte Ouest France.

18h19 : La terre a tremblé en Alsace

Ce n’est pas lié au coronavirus, mais six tremblements de terre en moins de deux semaines dans les environs de Strasbourg, c’est pas rien !

 

18h15 : Première apparition de la reine Elizabeth II avec un masque

La reine Elizabeth II s’est rendue en toute discrétion sur la tombe du Soldat inconnu, ont annoncé samedi ses services, alors que le pays honorera cette année ses soldats morts à la guerre plus sobrement, en raison de la pandémie.

La monarque de 94 ans a déposé un bouquet sur la tombe qui se trouve dans l’abbaye de Westminster, au cœur de Londres, pour célébrer le retour il y a 100 ans de ce soldat inconnu décédé lors de la Première Guerre mondiale, a indiqué Buckingham Palace dans un communiqué. La reine est apparue pour la première fois avec un masque de protection sur le visage.

 

18h01 : L’état de santé du président algérien Tebboune s’améliore après sa contamination par le covid-19

L’état de santé du président algérien Abdelmadjid Tebboune, infecté par le coronavirus et hospitalisé en Allemagne, est « en constante amélioration », a annoncé dimanche la présidence algérienne dans un communiqué. Abdelmadjid Tebboune, âgé de 74 ans et gros fumeur, est soigné dans un hôpital spécialisé allemand depuis le 28 octobre.

Le président « est en passe d’achever son traitement dans le cadre du protocole sanitaire, et son état de santé est en constante amélioration », peut-on lire dans le communiqué. Abdelmadjid Tebboune avait été transféré en urgence en Allemagne, après l’annonce de cas suspects de Covid-19 dans son entourage proche. Il s’était placé en isolement quelques jours plus tôt.

17h41: Plus de 50 millions de cas détectés dans le monde

Plus de 50 millions de cas du nouveau coronavirus ont été officiellement détectés dans le monde depuis le début de la pandémie fin 2019, selon un comptage réalisé ce dimanche à partir des bilans fournis par les autorités.

Au total plus de 50.010.400 cas, dont 1.251.980 décès, ont été recensés dans le monde depuis le début de la pandémie en Chine en décembre. La hausse du nombre de cas détectés ne s'explique qu'en partie par l'augmentation du nombre de tests pratiqués et de nombreux, pays, notamment en Europe et aux Etats-Unis, font face à une importante nouvelle vague de contaminations.

L'Europe, avec 12,6 millions de cas confirmés (pour plus de 305.000 décès), est la région du monde la plus touchée, devant l'Amérique latine et les Caraïbes (11,6 millions de cas, 411.000 décès) et l'Asie (11 millions de cas, près de 177.000 décès). 

17h27: Le tournage de la saison 2 de The Witcher interrompu après la découverte de plusieurs cas positifs sur le plateau

Les fans de la série fantastique de Netflix devront sans doute attendre avant de découvrir la suite des aventures du Sorceleur. Le tournage de la saison 2 de The Witcher a été interrompu après la découverte de plusieurs contaminations au Covid-19 sur le plateau.

 

17h11: Et vous, vous l'appréciez ce reconfinement?

Racontez nous!

 

16h59 : Manifestation d'« anti » à Manchester

En opposition avec le reconfinement national au Royaume-Uni, plusieurs centaines de personnes manifestent ce dimanche à Manchester, rapporte le Manchester Evening News. La grande majorité des manifestants ne portaient d’ailleurs pas de masque.

 

16h45 : Et si vous profitiez du confinement pour faire avancer la compostologie ?

Dans le cadre d’une expérience de sciences participatives menée à Toulouse, les habitants sont appelés à mener une expérience de compostage chez eux, histoire de faire progresser les connaissances scientifiques sur le compost.

 

16h37 : Olivier Véran estime qu’il y a « une forme de ralentissement » dans la progression de l’épidémie

Le ministre de la Santé s’est montré encourageant ce matin, estimant que les mesures de confinement commençaient à porter leurs fruits. Des chiffres sont attendus en fin de semaine.

 

16h26: Pour désengorger les hôpitaux d’Auvergne-Rhône-Alpes, 200 patients supplémentaires vont être transférés

« En un mois, nous avons sextuplé le nombre d’hospitalisés et nous avons fortement augmenté le nombre de patients en réanimation, nous obligeant à adapter et anticiper pour maintenir en permanence un matelas de lits disponibles », a déclaré Jean-Yves Grall, directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Auvergne-Rhône-Alpes.

 

16h19 : Un cluster détecté à l’école de police de Montbéliard

Un foyer épidémique a été mis au jour à l’école de police de Montbéliard dans le Doubs, rapporte ce dimanche France Bleu Belfort-Montbéliard. Sur les 250 élèves accueillis dans cette école qui forme notamment de futurs gardiens de la paix, 57 cas positifs au covid-19 et 50 cas contacts ont été identifiés.

16h04 : A Lyon : Toques blanches, commerçants et hôteliers manifesteront lundi devant la préfecture du Rhône

Les chefs cuisiniers et les commerces indépendants de Lyon demandent à l’Etat de pouvoir rouvrir leurs établissements « avant le mois de janvier »

 

15h55 : Vendée Globe et confinement… Des quais vides, des forces de l’ordre en nombre, des gens mécontents pour un drôle de départ

Compte tenu du contexte sanitaire, le départ de la course s’est déroulé, ce dimanche matin, à huis clos aux Sables d’Olonne.

 

15h49 : Deux matchs reprogrammés après des cas de Covid-19 à Valence-Romans

Deux rencontres de Pro D2 opposant Valence-Romans à Montauban et Montauban à Provence Rugby ont été reprogrammées à cause de cas de coronavirus chez des joueurs drômois, a annoncé la Ligue nationale de rugby dimanche.

Prévu le vendredi 13 novembre à 19 heures, le match de la 5e journée entre Valence-Romans et Montauban a été reporté à une date non précisée après la découverte de nouveaux cas de Covid-19 au sein de l’effectif drômois.

En conséquence, la LNR a décidé de faire jouer à la place de ce match la rencontre en retard de la 6e journée entre Montauban et Provence Rugby qui n’avait pas pu avoir lieu le 13 octobre.

15h42: C'est dimanche, on vous conseille comment profiter à fond de votre balade près de chez vous à Paris

15h37 : A Bordeaux, les bibliothèques lancent un service de retrait de livres et CD

Le 29 octobre dernier, juste avant la fermeture physique des bibliothèques, les Bordelais se sont rués vers les bibliothèques de la ville. « Quelque 30.000 documents ont été empruntés sur l’ensemble du réseau en quelques heures… », relève la municipalité.

C’est ce constat qui a conduit à l’initiative Bib En Clic, qui entre en service ce lundi. Il s’agit d’un service de retrait de documents qui permet à l’usager de choisir jusqu’à 15 documents de son choix, parmi les documents du catalogue de la bibliothèque.

 

15h29 : Le point sur la pandémie dans le monde

La pandémie de coronavirus a fait au moins 1.250.879 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un dernier bilan établi dimanche. Plus de 49.9 millions de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

Derrière les États-Unis, pays le plus touché avec 237.123 décès, viennent le Brésil (162.269 morts), l'Inde (126.121), le Mexique (94.808) et le Royaume-Uni (48.888 morts).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 111 décès pour 100.000 habitants, suivi par le Pérou (106), l'Espagne (83) et le Brésil (76).

15h14: Le Conseil d’Etat maintient l’interdiction des cérémonies religieuses avec un large public

La juridiction maintient l’interdiction de tout rassemblement dans les lieux de culte, à l’exception des funérailles.

 

15h01 : Berlin condamne des violences lors d’une manifestation d'« anti-masques »

Des ministres et d’autres responsables politiques allemands ont vivement dénoncé dimanche des violences perpétrées à Leipzig (est) qui se sont traduites par 31 arrestations en marge d’un rassemblement d’opposants aux mesures de restriction imposées pour lutter contre la pandémie.

« Rien ne peut justifier ce que nous avons vu hier (samedi) à Leipzig », a affirmé la ministre de la Justice, Christine Lambrecht, sur Twitter. « L’affront à la science, l’incitation à la haine de l’extrême droite que nous avons vus sont épouvantables », a-t-elle ajouté en condamnant « fermement les attaques contre la police et la presse ».

14h49 : Dans le Nord, la justice suspend les arrêtés municipaux autorisant l’ouverture des petits commerces

Le tribunal administratif de Lille a suspendu les arrêtés pris par trois maires de communes du Nord qui autorisaient les petits commerces à rester ouverts malgré le confinement.

 

14h36 : Lits disponibles en réa, cas positifs… Où en est l’épidémie en Alsace ?

La situation s’est nettement dégradée ces quinze derniers jours dans le Grand-Est.

 

14h21: Dans le Nord, première évacuation sanitaire d’un patient hors de France

L’hôpital de Valenciennes a transféré un patient de réanimation positif au Covid-19 vers l’Allemagne par hélicoptère.

 

13h59 : Vous prendrez bien un morceau de « confiné » ?

Créé pendant le premier confinement par un couple d’éleveurs laitiers des Vosges, le fromage « Le confiné » continu d’attirer les consommateurs.

 

13h42: Olivier Véran «pas convaincu» par une fermeture des écoles

«Je ne suis pas convaincu que la fermeture des écoles aurait un effet bœuf sur les mesures que nous avons prises», a déclaré dimanche sur France Inter le ministre de la Santé Olivier Véran, qui redoute au contraire un effet délétère d'une telle mesure sur «l'éducation et le bien-être des enfants».

 

13h23: Olivier Véran observe « un ralentissement de la progression de l'épidémie »

Le ministre de la Santé Olivier Véran a estimé qu'il y avait un «frémissement» et «une forme de ralentissement» dans la progression de l'épidémie de Covid-19 en France, mais qu'il était trop tôt pour tirer des conclusions sur l'efficacité du reconfinement.

Les mesures prises «ont permis d'avoir une forme de ralentissement de la progression de l'épidémie mais il est trop tôt pour juger de l'effet du reconfinement», a-t-il déclaré dimanche dans l'émission «Questions Politiques» (France Inter/franceinfo/Le Monde). «D'ici la fin de la semaine, nous aurons des données consolidées», qui permettront d'évaluer la situation, mais «de toute façon il y aura une augmentation des hospitalisations et des réanimations dans les prochains jours puisque c'est le reflet de la situation épidémique d'avant le confinement», a-t-il ajouté.

 

13h07 : Lyon opte pour un décor visuel pour compenser le huis clos lors du derby face à Saint-Etienne

Crise sanitaire oblige, les matchs se jouent sans public. L’OL préfère un décor visuel plutôt qu’une bande sonore de supporters au Groupama Stadium, à l’occasion du derby contre Saint-Etienne joué à huis clos ce dimanche soir.

 

12h55: Et sinon, le départ du Vendée Globe est retardé

Le départ est prévu à 13h22! Vous pouvez suivre le premier jour de la course avec notre live, par ici.

 

12h31 : Alors que les messes sont suspendues, l’épiscopat espère pouvoir « trouver un protocole satisfaisant »

Le président de la Conférence des évêques de France, Eric de Moulins-Beaufort, a exprimé dimanche sa déception de voir les messes suspendues en raison du reconfinement, mais espéré pouvoir trouver « un protocole satisfaisant » avec les pouvoirs publics pour pouvoir les célébrer à nouveau. « Nous sommes déçus sans doute », a déclaré Eric de Moulins-Beaufort, au lendemain de la décision du Conseil d’Etat, qui a maintenu samedi l’interdiction des cérémonies religieuses avec public, en faisant valoir entre autres la dégradation de la situation sanitaire.

Le Conseil d’Etat a aussi souligné qu’une concertation des pouvoirs publics avec les représentants du culte était nécessaire pour discuter de la prorogation de l’état d’urgence et de l’éventuelle prolongation des mesures de restrictions.

12h19 : Les commerçants réclament l’interdiction du Black Friday

Quatre fédérations de magasins de centre-ville et centres commerciaux ont demandé au gouvernement de restreindre les ventes en ligne « aux seuls produits de première nécessité » et d’interdire le « Black Friday », dans une tribune publiée dans le Journal du dimanche. Elles réclament aussi de pouvoir rouvrir les commerces « non essentiels » dès le 12 novembre.

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire prévient de son côté qu’une réouverture « ne pourra (…) s’envisager qu’avec de nouvelles règles sanitaires », dans une interview au même hebdomadaire. Il pourrait s’agir d’un relèvement de la jauge d’accueil ou d’un accès aux magasins sur rendez-vous.

12h04 : « On ne veut pas d’un Noël en visio », assure Gabriel Attal

« On ne veut pas d’un Noël en visio », précise ce dimanche sur Europe 1 le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. « On veut que les Français puissent fêter Noël le plus normalement possible. Si on prend des mesures difficiles aujourd’hui, c’est précisément pour pouvoir vivre un Noël avec ses proches », « le plus normalement possible ».

 

11h52 : En Alsace, un cycliste allemand en promenade écope d’une amende de 135 euros

Il n’a pas respecté les lois en vigueur dans le pays qu’il traversait.

 

11h44: Face au rebond épidémique, les hôpitaux déprogramment 25 à 60% de leurs activités selon les régions

L'hôpital a beau soigner «quoi qu'il en coûte» depuis plusieurs mois, il n'y a toujours pas de lits magiques.

 

11h31 : Nouvelles restrictions sanitaires en Pologne

De nouvelles restrictions sont entrées en vigueur en Pologne, qui a enregistré un demi-million de cas : cinémas, théâtres, institutions culturelles sont fermés. Dans les centres commerciaux, seuls les magasins jugés essentiels sont ouverts. Les élèves du primaire vont passer lundi comme les autres élèves à l’enseignement à distance.

11h23 : Toutes les opérations non urgentes sont déprogrammées en Paca

L’Agence régionale de santé (ARS) a annoncé la déprogrammation de toutes les activités médico-chirurgicales non urgentes dans les hôpitaux de la région, pour faire face à l’épidémie de coronavirus​.

 

11h16 : Violences à Leipzig lors d’une manifestation contre les restrictions

Les manifestations contre les restrictions mises en place pour lutter contre la propagation du coronavirus sont de plus en plus tendues en Allemagne.

 

11h07 : Début du reconfinement en Grèce

Depuis ce samedi, la Grèce s’est reconfinée pour trois semaines face à la deuxième vague de la pandémie. Pour chaque sortie, les Grecs doivent obtenir un feu vert des autorités par SMS. L’amende pour ceux qui ne portent pas le masque a doublé, passant à 300 euros.

10h59: Le Portugal imposera un couvre-feu à partir de lundi

L'état d'urgence sanitaire qui entrera en vigueur lundi au Portugal sera assorti dans la majeure partie du pays d'un couvre-feu nocturne en semaine, qui débutera dès 13 heures le weekend, pour au moins deux semaines, a annoncé samedi le Premier ministre Antonio Costa.

Cette «interdiction de circuler sur la voie publique» s'appliquera dans les 121 communes soumises depuis mercredi à un nouveau confinement, et où vivent environ 70% des Portugais, a indiqué le chef du gouvernement à l'issue d'un conseil des ministres extraordinaire. «La seule façon de maîtriser la pandémie est d'éviter les interactions sociales», a affirmé Antonio Costa alors que, depuis début octobre, le Portugal a vu passer le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes au coronavirus de 2.000 à 6.000. «Ce sont des mesures essentielles pour contrôler la pandémie sans décréter un nouveau confinement général» comme celui du printemps, a-t-il souligné.

Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa a décrété vendredi l'état d'urgence sanitaire, qui s'appliquera au moins jusqu'au 23 novembre, pour permettre au gouvernement d'imposer de nouvelles restrictions visant à endiguer la pandémie de coronavirus.

10h52 : A Saint-Pierre-et-Miquelon, le préfet impose une septaine à tous les arrivants

Dix jours après l’annonce du reconfinement au niveau national, le préfet de Saint-Pierre et Miquelon a annoncé samedi l’instauration de mesures de quarantaine obligatoire de sept jours pour tous les voyageurs arrivant sur le territoire.

Toute personne arrivant désormais par avion dans cet archipel de l’Atlantique nord, uniquement accessible via Montréal, devra se soumettre à sept jours d’isolement strict et contrôlé avant de passer un test PCR à l’issue de cette période.

Certaines dérogations seront toutefois accordées pour des missions pouvant être considérées comme « essentielles à la bonne marche du territoire », selon le préfet Thierry Devimeux.

Cette mesure était très attendue localement par les élus et sa population alors que l’archipel enregistrait ce samedi son deuxième cas de coronavirus en 48 heures.

10h49 : Joe Biden mettra en place dès lundi une cellule de crise sur le Covid-19

Joe Biden a annoncé samedi qu’il mettrait en place dès lundi une cellule de crise sur le coronavirus, rassemblant des scientifiques et des experts, pour combattre le principal défi actuellement posé à l’exécutif américain.

« Lundi, je mettrai en place un groupe composé de scientifiques et d’experts » afin qu’ils travaillent « sur un plan qui entrera en vigueur dès le 20 janvier 2021 », jour de son investiture, a déclaré le président élu devant une foule de supporteurs réunis à Wilmington, dans le Delaware pour fêter sa victoire.

En cette semaine d’élection présidentielle, le pays a enregistré une nette recrudescence de l’épidémie, avec des nombres records de nouvelles contaminations depuis plusieurs jours. Les Etats-Unis ont ainsi enregistré samedi plus de 122.000 nouveaux cas positifs de Covid-19 en 24 heures.

10h45 : Le gouvernement écarte un confinement imposé pour les personnes âgées

« Il n’est pas question pour nous d’avoir un confinement imposé pour les personnes âgées », a assuré dimanche le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, invité du Grand rendez-vous Europe1/Les Echos/CNews.

 

Bonjour et bienvenue à toutes et à tous dans ce live. Nous allons suivre ensemble l’évolution de l’épidémie de coronavirus en France et dans le monde tout au long de la journée.