Coronavirus en Occitanie : Près de 500 morts supplémentaires à l’hôpital depuis un mois

COVID-19 L’épidémie continue sa progression en Occitanie, qui avait été relativement épargnée par la première vague

N.S.

— 

Les urgences du CHU Purpan, à Toulouse, le 28 septembre 2020.
Les urgences du CHU Purpan, à Toulouse, le 28 septembre 2020. — Tristan Reynaud / Sipa

Deux fois par semaine, les mardis et vendredis soir, les chiffres du coronavirus en Occitanie tombent, communiqués par l’Agence régionale de santé (ARS). Les dernières données permettent de constater que l’épidémie continue sa très forte progression.

Ainsi, en l’espace de trois jours, 212 personnes supplémentaires ont été hospitalisées dans les hôpitaux de la grande région, pour porter le total à 1.977 patients. 376 se trouvent en réanimation (+36). Et 1.107 décès ont été recensés dans les centres hospitaliers (+87). Les chiffres des Ehpad, très touchés par la maladie, ne sont pas inclus dans ce bilan.

Si on regarde l’évolution des chiffres sur un mois, le constat est implacable. 488 personnes sont ainsi mortes à l’hôpital depuis le 6 octobre. A cette date, on comptait quatre fois moins de patients hospitalisés (491) et près de trois fois moins en réanimation (136).

Hérault, Haute-Garonne et Gard les plus touchés

Les départements les plus urbanisés et les plus peuplés sont les plus touchés. Vendredi, l’Hérault comptait 427 hospitalisations, dont 85 en réanimation, et 279 décès. Contre 405, 94 et 181 en Haute-Garonne, et 359, 81 et 179 dans le Gard.

Par ailleurs, l’ARS a indiqué vendredi que près de 27.000 personnes avaient été identifiées comme atteintes du Covid-19 en Occitanie lors de la semaine écoulée. Soit 19,5 % de tests positifs, contre 18,7 % trois jours plus tôt et 7,8 % voici un mois.