C’est l’heure du BIM : Trump coupé, le bac modifié et le coup d’éclat du Losc

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

G. N.
— 
La diffusion de l'intervention de Donald Trump depuis la salle de presse de la Maison blanche a été coupée par les chaînes de télés en raison de ses accusations de fraudes, infondées pour l'instant.
La diffusion de l'intervention de Donald Trump depuis la salle de presse de la Maison blanche a été coupée par les chaînes de télés en raison de ses accusations de fraudes, infondées pour l'instant. — CNP/NEWSCOM/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Présidentielle américaine : Des chaînes coupent la déclaration de Trump, des républicains dénoncent ses propos

« Si vous comptez les votes légaux, j’ai gagné facilement Si vous comptez les votes illégaux, ils peuvent essayer de voler l’élection. » Donald Trump parlait depuis environ 40 secondes, jeudi, pour sa première prise de parole depuis la nuit de l’élection, quand la chaîne MSNBC a coupé sa déclaration.

« Bon, nous voilà encore dans la position inhabituelle de [devoir] non seulement interrompre le président des Etats-Unis, mais aussi de corriger le président des Etats-Unis », a lâché le présentateur, Brian Williams. Les chaînes ABC et CBS ont fait de même. Elles ont alors fact-checké le président américain, rappelant qu’il n’avait pas gagné, et que ses accusations de fraudes n’ont pas été prouvées. CNN a, elle, décidé de ne pas couper le micro à Donald Trump, mais son présentateur vedette Jake Tapper a enchaîné avec une condamnation sans appel du chef de l’Etat. « Quelle triste nuit pour les Etats-Unis d’Amérique de voir leur président […] faussement accuser les gens d’essayer de voler l’élection », a-t-il déclaré, en fustigeant un « tissu de mensonges ».

Coronavirus : Comment les épreuves du bac vont-elles être réorganisées en raison de la situation sanitaire ?

Des examens oui, mais sous quelle forme ? Cette année, les lycéens de 1re devaient avoir un programme chargé : des épreuves communes du bac (EC) entre janvier et février (histoire géographie et langues pour les filières générales), et entre avril et mai, une autre série d’EC (histoire-géo, langues et enseignement scientifique pour les filières générales), ainsi qu’une épreuve sur l’enseignement de spécialité qu’ils abandonneront en fin de 1re. Sans oublier l'oral et l’écrit de l’épreuve anticipée de français en juin.

Quant aux élèves de Terminale, ils devaient démarrer dès le mois de mars avec les épreuves de spécialité, suivies entre avril et juin des EC (histoire-géo, langues et enseignement scientifique pour les filières générales) et fin juin/début juillet de l’épreuve écrite de philo et du grand oral.

AC Milan-Lille : Large vainqueur à Milan, le Losc frappe un grand coup en Ligue Europa

Heureusement que le foot français peut compter sur Lille. Dans une nouvelle semaine noire marquée par les défaites de Marseille, Rennes, Paris et Nice en coupe d'Europe, le Losc  a évité un triste grand chelem de la lose. Et plus que de sauver l’honneur du pays, le club nordiste a surtout marqué les esprits en s’imposant sans discussion sur la pelouse du leader de Série A. Un succès impressionnant qui permet au club nordiste de prendre la tête de son groupe et d’entrevoir déjà la qualification pour les seizièmes de finale.