Coronavirus : Une large majorité de Français envisagent une crise économique « majeure et durable »

PESSIMISME La deuxième vague de l’épidémie pèse plus lourd sur le moral des Français que celle du mois de mars

20 Minutes avec AFP

— 

Des employés dans une tour du quartier d'affaires de La Défense, à Paris.
Des employés dans une tour du quartier d'affaires de La Défense, à Paris. — AFP

La deuxième vague de Covid-19 entame l'optimisme des Français, qui estiment à une large majorité que la crise économique va être « durable », selon un sondage Odoxa diffusé ce jeudi. Leur confiance en l’avenir s’est également effondrée pour égaler son pire niveau historique, daté de décembre 2014.

Dans cette enquête pour Challenges, BFM Business et l’assureur Aviva, le sondeur demandé aux personnes interrogées leur ressenti sur l’impact de la deuxième vague d’épidémie de Covid-19 sur l’économie et la croissance mondiale : 69 % ont répondu qu’elle « va provoquer une crise économique mondiale majeure et durable comme celle de 2008 ».

Plus « inquiets » qu’en mars

En mars, seuls 29 % des Français avaient choisi cette réponse. A l’inverse, 63 % pensaient que la pandémie allait « ralentir la croissance pendant quelques mois mais sans provoquer une crise majeure », or ils ne sont plus que 27 % à penser cela fin octobre.

A la question de savoir si les Français sont, « depuis ces dernières semaines », plutôt plus confiants ou plutôt moins confiants concernant l’avenir de la situation économique en France, 87 % des sondés disent être « plutôt moins confiants ». Et 64 % se sentent « plutôt plus inquiets » pour leur propre emploi « depuis ces derniers jours ou ces dernières semaines ».

Enquête réalisée en ligne entre le 28 et le 29 octobre auprès d’un échantillon de 1.002 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 2,5 points.