Coronavirus : « Pas de nouvelles recommandations dans la sphère privée », annonce finalement Olivier Véran

LIVE Retrouvez les informations de ce jeudi sur l’évolution de l’épidémie de coronavirus

A.B. avec AFP

— 

Olivier Véran lors de sa conférence de presse sur le coronavirus
Olivier Véran lors de sa conférence de presse sur le coronavirus — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

L'ESSENTIEL

  • 58.046 nouveaux cas de contaminations au coronavirus ont été recensés dans les dernières 24h, selon les chiffres de Santé publique France publiés ce jeudi soir.
  • Ce triste nouveau record porte le nombre total de personnes infectées depuis le début de l’épidémie à 1.601.367.
  • L’Europe est la région du monde où le coronavirus se propage le plus vite : plus de 11 millions de cas y ont été décomptés, dont la moitié répartis entre la France, la Russie, l’Espagne et le Royaume-Uni. Et la pandémie a fait plus de 1,2 million de morts dans le monde, selon un bilan établi mercredi à partir de sources officielles.

A LIRE AUSSI

A VOIR AUSSI

 

Ce live est désormais terminé, merci de l’avoir suivi ! 

20h23: Plus de 58.000 nouveaux cas enregistrés en 24h en France

58.046 nouveaux cas ont été recensés dans les dernières 24h, selon les chiffres de Santé publique France publiés ce jeudi soir. Un record qui porte le nombre total de personnes infectées depuis le début de l’épidémie à 1.601.367. Cependant, il s'agit d'un « chiffre minimal et non consolidé en raison de difficultés identifiées dans la remontée des résultats de tests », précise Santé publique France.

Plus de précisions dans notre article.

19h46: Les élevages de visons sous «surveillance» en France

Les quatre élevages de visons français sont sous «surveillance» depuis l'été et la «biosécurité» a été renforcée, a indiqué le ministère de la Transition écologique, alors que le Danemark a fait état d'une mutation du virus du Covid-19 chez les visons transmise par ces animaux à douze personnes. Suivant les recommandations de l'agence sanitaire Anses, des analyses PCR et sérologiques (pour détecter la présence du virus et d'anticorps respectivement) seront réalisées «sous forme d'étude scientifique» en novembre et décembre, période des abattages saisonniers des visons élevés pour leur fourrure, a précisé le ministère.

Les Pays-Bas et l'Espagne avaient annoncé ces derniers mois la contamination de nombreux visons dans des élevages présents sur leur sol. Mais l'annonce faite par le Danemark parle d'une mutation du virus qui pourrait, selon Copenhague, menacer l'efficacité d'un futur vaccin pour l'Homme.

19h43: Sommet extraordinaire à l'ONU les 3 et 4 décembre

L'Assemblée générale de l'ONU a décidé jeudi d'organiser les 3 et 4 décembre à New York un sommet extraordinaire sur la pandémie de Covid-19 pour renforcer la coordination internationale. En raison des 14 jours de confinement toujours imposés aux visiteurs étrangers par la ville de New York, une présence physique de chefs d'Etat est peu probable et ce modèle de sommet mi-virtuel, mi-physique, avait déjà été retenu en septembre par l'ONU pour son Assemblée générale annuelle au niveau des dirigeants de la planète.

19h22: Bilan environnemental contrasté pour le Covid-19

«La pandémie de Covid-19 et les restrictions imposées pour lutter contre la propagation de la maladie ont eu des effets positifs à court terme sur l'environnement en Europe (...), cependant, il y a eu des conséquences négatives telles que l'utilisation accrue de plastiques à usage unique», résume l'Agence européenne de l'environnement (EEA) dans une note cce jeudi soir.

Parmi les points positifs, la concentration de dioxyde d'azote (NO2) a baissé de 61% en Espagne, 52% en France ou encore 48% en Italie au mois d'avril. Ces trois pays avaient mis en place des mesures drastiques de confinement. La pollution sonore est également présumée en baisse car corrélée aux émissions de NO2, explique l'agence. En revanche, la pandémie de Covid-19 a conduit à une «dépendance accrue aux plastiques à usage unique» en raison des nouvelles exigences d'hygiène, qui a contribué à une «augmentation de la pollution atmosphérique et des émissions de gaz à effet de serre».

«La pandémie a entraîné une hausse soudaine de la demande mondiale d'équipements de protection individuelle, tels que masques, gants, blouses, désinfectant pour les mains en bouteille, etc», souligne l'agence. «La recrudescence de la demande pour ces produits pourrait remettre en question les efforts de l'UE pour réduire la pollution plastique et évoluer vers un système de plastique plus durable et circulaire», a-t-elle alerté.

18h50: Au Danemark, des restrictions spéciales pour 280.000 habitants

Le pays tente d'empêcher de nouveaux cas chez l'homme d'une mutation du coronavirus provenant des visons, qui pourrait menacer l'efficacité d'un futur vaccin humain.

«Dès ce soir, les citoyens de sept communes du nord du Jutland (nord-ouest du pays) sont vivement encouragés à rester dans leur propre commune pour empêcher la propagation de l'infection», a dit la Première ministre, Mette Frederiksen lors d'une conférence de presse.

Danois et étrangers sont sommés de ne pas aller dans le secteur, où les restaurants et bars seront fermés à partir de samedi.

18h45 : « Le confinement est majoritairement respecté », estime le ministre

18h44 : « 15 % des Ehpad ont déclaré au moins un cas de coronavirus », dévoile Olivier Véran

« Les établissements recevant des personnes âgées sont de plus en plus touchés ». Le ministre assure que 650 000 tests antigéniques ont été déployés dans les Ehpad de tout le pays.

18h42 : Surprise ! Finalement le ministre de la Santé n’a pas annoncé de nouvelles mesures de restriction

« Il n’y a pas de nouvelles recommandations »​

18h31 : La médecine de ville mise à contribution

« Des recommandations sont en train d’être finalisées qui seront bientôt distribuées à l’ensemble de ces acteurs, en termes de prise en charge et de traitement », même pour les besoins faibles en oxygène, affirme Olivier Véran.

18h30 : 61 transferts de patients entre régions ont déjà été réalisés, a dévoilé le ministre

 

18h28 : « La situation est tendue et nous devons tenir, nous l’avons déjà fait », déclare le ministre de la Santé

18h24 : « La durée des règles et la durée des restrictions dépendent de nous »

« Plus nous seront rigoureux, moins elles dureront »

18h24 : « Si nous n’avions rien fait, il y aurait eu à la mi-novembre 9.000 malades en réanimation »

18h16 : Renfort du personnel soignant

« Aujourd’hui il a 12.000 professionnels de santé qui se sont portés volontaires » pour prêter main-forte en Ephad et à l’hôpital.

« 1.500 professionnels de santé sont en cours de formation », en plus des 7.000 déjà formés depuis le printemps, précise le ministre

18h15 : Pour libérer des lits, Olivier Véran propose d’encore déprogrammer des soins non urgents

 

18h13 : « Plus de 4.000 patients en réanimation pour Covid-19, c’est beaucoup », déclare Olivier Véran

«La réanimation quand on y entre, on n’est pas sûr d’en sortir». «On ne peut pas parler de réanimation avec légèreté comme s’il s’agissait de capacité d’accueil et de nombre de lits»

18h07 : « Un patient sur quatre qui entre réanimation ne survivra pas quelques semaines plus tard », affirme le professeur Jérôme Salomon

18h05 : 20 % des tests PCR reviennent positifs

Le professeur Jérôme Salomon a d’abord pris la parole et rappelé que « la France est le pays d’Europe qui compte le plus grand nombre de cas » et que « toutes les régions sont touchées », à la différence de la première vague.

18h03 : Olivier Veran est arrivé

17h58 : La chloroquine pas si efficace ?

Un traitement à l’hydroxychloroquine n’a pas eu d’effet bénéfique par rapport au traitement habituel utilisé pour soigner les patients atteints du Covid-19, selon une étude menée par le CHU d’Angers sur un échantillon de 250 patients.

17h51 : De nouvelles mesures de restriction

Olivier Véran, le ministre de la Santé, prendra la parole ce soir à 18h pour annoncer de nouvelles mesures de restriction notamment pour Paris et peut-être ailleurs en France.

17h43 : Les syndicats obtiennent la réouverture des relais routiers

Les syndicats CFDT, CGT, FO, et CFTC des transports avaient protesté le week-end dernier contre la fermeture des relais routiers dans un courrier au ministre.

 

17h28: Le tournage du film d'Olivia Wilde est interrompu à cause d'un cas de covid-19

La production est interrompue pour quatorze jours.

 

17h11 : Le Portugal en état d’urgence sanitaire à partir de lundi

L’ensemble du Portugal sera en état d’urgence sanitaire à partir de lundi pour au moins deux semaines, pour permettre au gouvernement de durcir les restrictions en vigueur pour endiguer l’épidémie de coronavirus, selon un projet de décret présidentiel dévoilé jeudi.

« La sécurité juridique des mesures adoptées ou à adopter par les autorités compétentes (…) exige la déclaration d’un état d’urgence à la portée très limitée et aux effets largement préventifs », indique le texte signé par le président Marcelo Rebelo de Sousa, qui en principe sera approuvé par le parlement vendredi.

Parmi les mesures permises par ce décret figure « l’interdiction de circuler sur la voie publique pendant certaines périodes de la journée ou certains jours de la semaine ».

Lors de la première vague de la crise sanitaire au printemps, les autorités portugaises avaient décrété l’état d’urgence pendant six semaines.

17h06: Un inconnu dépose une cinquantaine de bouquets au CHU de Toulouse

Mercredi, les salariés de l’institut de biologie du CHU ont découvert les bouquets posés sur les voitures et autour du bâtiment.

 

16h57 : En Gironde, les artisans et commerçants de services en détresse

Ce deuxième confinement frappe de plein fouet les artisans et commerçants du secteur des services (coiffeurs, esthéticiennes, toiletteurs, etc.). Ils représentent 36 % des 45.000 entreprises artisanales de la Gironde. Un article à lire par ici.

16h50: L’Etat prend en charge les frais d’expédition des librairies indépendantes

Une réponse à la concurrence des plateformes en ligne et leurs tarifs d’expédition extrêmement bas.

 

16h41 : L’état d’urgence sanitaire prolongé d’un mois au Maroc

L’état d’urgence sanitaire en vigueur au Maroc depuis la mi-mars a été prolongé d’un mois pour faire face à la pandémie de coronavirus, a annoncé l’agence officielle MAP. « Le Conseil de gouvernement, tenu jeudi à Rabat, a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire sur tout le territoire national jusqu’au 10 décembre », indique la MAP.

Le pays a enregistré mercredi un bilan record de contaminations, avec 5.745 nouveaux cas d’infection et 82 décès, ce qui porte à 235.310 le total des cas signalés, dont 3.982 décès depuis la mi-mars. Selon le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, le taux d’occupation des lits en réanimation est passé de 5 % au début de la pandémie à 31,3 %, fin octobre.

La nouvelle extension de l’état d’urgence sanitaire prolonge les pouvoirs spéciaux délégués au ministère de l’Intérieur et vise à permettre l’adoption de mesures d’urgences ponctuelles.

Le gouvernement a démenti la semaine dernière des informations annonçant un nouveau confinement total, mais le Premier ministre, Saad-Eddine El Othmani, a ensuite précisé que cela restait « une option éventuelle si jamais la situation épidémiologique devient incontrôlable ». Soumise à un couvre-feu depuis début septembre, la capitale économique Casablanca, qui compte plus de 3 millions d’habitants, est le foyer le plus actif depuis plusieurs semaines.

Des restrictions plus ou moins sévères concernent aussi d’autres villes, comme la capitale touristique Marrakech ou le grand port de Tanger. Plus d’un million d’élèves sont obligés de suivre des cours à distance à travers le pays.

16h33 : A Lyon, les commerçants tirent la sonnette d’alarme et exigent de rouvrir le 12 novembre

Les commerces « non essentiels » de la Presqu’île de Lyon estiment qu’ils ne pourront pas tenir économiquement au-delà du début du mois de décembre.

 

16h26: Avec la pandémie, Christopher Nolan s'inquiète pour l'avenir des films au cinéma

Pour le réalisateur, les studios accusent les salles de cinéma d’être responsables de toutes les pertes liées à la pandémie, au lieu de prendre les choses en main et de s’adapter. Un article à lire par ici.

16h14: Les épiceries et restauration à emporter dans le viseur d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo a annoncé jeudi matin la fermeture de « certains débits de boissons », épiceries et restauration à emporter dès 22 heures.

 

16h10 : Douze maires de Seine-Saint-Denis saisissent le Conseil d’Etat pour la réouverture des commerces « non essentiels »

Douze maires de Seine-Saint-Denis ont saisi le Conseil d’État pour demander la suspension du décret fixant la liste des commerces dits « non essentiels » fermés pendant le reconfinement, une mesure « disproportionnée » ne reposant sur « aucune étude scientifique crédible », selon leur requête.

L’article 37 du décret du 29 octobre, relatif au nouveau confinement qui doit durer au moins jusqu’au 1er décembre, « instaure une inégalité de traitement entre les commerçants » et « constitue une atteinte disproportionnée et inappropriée à la liberté d’entreprendre », estiment dans leur référé déposé mercredi ces élus, tous situés à droite de l’échiquier politique.

Cette interdiction va avoir « un effet direct non seulement sur les ressources de ces collectivités mais aussi remettre en cause leur politique d’urbanisme et d’aménagement et plus généralement porter atteinte à la qualité de vie dans ces communes », alertent-ils conjointement.

16h01: Mais comment fait Zlatan pour être encore aussi fort à 39 ans ?

La star du AC Milan, qui avait contracté le coronavirus en septembre, est au sommet de sa forme au moment d'affronter Lille ce jeudi à 21 heures en Ligue Europa.

 

15h55: Le marché de Noël de Toulouse est annulé

En raison des restrictions sanitaires, la mairie de Toulouse a décidé d’annuler son marché de Noël, qui devait ouvrir le 27 novembre place du Capitole.

 

15h44: En Italie, les « zones rouges » se préparent au reconfinement

Le confinement sera cependant plus léger qu’au printemps dernier pour les régions concernées.

 

15h25: Face au rebond du coronavirus, l'Algérie adopte «plan d'urgence»

Plus de tests et davantage de moyens pour les hôpitaux: l'Algérie a décidé de mettre en place un «plan d'action d'urgence» pour contenir la propagation du Covid-19, après un rebond du nombre de contaminations, a annoncé jeudi le gouvernement.

Ce plan prévoit «l'application rigoureuse des mesures coercitives réglementaires» et de «doter les structures hospitalières de tous les moyens nécessaires», notamment davantage «de tests PCR et de tests antigéniques, de moyens de protection, d'oxygène et de lits supplémentaires», a précisé un communiqué des services du Premier ministre.

En Algérie, le port du masque sanitaire est obligatoire depuis le 24 mai et les contrevenants s'exposent à de fortes amendes. Après plusieurs semaines de lente décrue dans ce pays dont les frontières restent fermées, le gouvernement a déploré une «évolution préoccupante de la situation épidémiologique, marquée essentiellement par une recrudescence du nombre de cas quotidiens de contamination», selon le communiqué. Près de 60.000 cas ont été officiellement recensés, dont près de 2.000 décès.

15h16 : Le cap des 6.000 morts franchi en Suède

La Suède a franchi jeudi la barre des 6.000 morts depuis le début de l’épidémie de Covid-19, avec des niveaux records de nouveaux cas dans le pays nordique, adepte d’une stratégie moins stricte face au coronavirus. Le Premier ministre suédois Stefan Löfven, confiné par précaution après avoir été exposé à un cas contact, a qualifié la situation de « sérieuse ». L’épidémie « évolue rapidement dans le mauvais sens », a reconnu le chef du gouvernement. Les détails à lire par ici.

15h04: Appel à une « grève sanitaire » dans les lycées mardi pour dénoncer le protocole insuffisant

Le syndicat Snes-FSU demande la mise en place urgente de nouvelles mesures sanitaires.

 

14h51: L'Europe devient la région comptant le plus de cas détectés

L’Europe est devenue mercredi la région du monde comptant le plus grand nombre de cas détectés depuis le début de la pandémie. Avec 11,6 millions de cas détectés au total, dont plus de 293.000 décès, les 52 pays de la région dépassent en nombre de contaminations la région de l’Amérique latine et des Caraïbes (11,4 millions de cas, près de 407.000 morts).

L’Europe est redevenue l’épicentre de la pandémie ces dernières semaines, après l’avoir déjà été en mars-avril. La région avait connu une accalmie durant l’été. Mais depuis le début du mois d’octobre, l'Europe est la région qui compte le plus de nouvelles contaminations quotidiennes dans le monde. La semaine dernière, 277.000 nouveaux cas par jour y ont été enregistrés, soit plus de la moitié du total des cas dans le monde (517.000 par jour en moyenne).

Et la pandémie continue d’accélérer. Le nombre de cas détectés la semaine dernière en Europe est supérieur de 20% à celui enregistré la semaine précédente.

14h35 : New Delhi connaît des pics de pollution et de coronavirus

New Delhi faisait face jeudi à un pic des contaminations au coronavirus conjugué à la pire pollution depuis un an qui accroît les risques de la pandémie, a averti le chef de l’exécutif local, Arvind Kejriwal, annonçant l’interdiction des feux d’artifice pour Diwali, la fête hindoue des lumières mi-novembre.

« Delhi est actuellement sous le choc à la fois du corona(virus) et de la pollution », a déclaré le ministre en chef de Delhi lors d’un briefing en ligne, « la situation du corona (virus) s’aggrave à cause de la pollution ».

14h24: Deux lycées bloqués à Nantes et Saint-Nazaire pour dénoncer le protocole sanitaire

Les cours ont repris mais l'accès aux établissements a été perturbé par des jeunes manifestants.

 

13h58 : Avec plus de 400 morts par jour, est-ce que les pompes funèbres vont pouvoir faire face à la deuxième vague ? 

Petit éclairage sur ces métiers du funéraire qui s'organisent par ici. (Oui, on aime les papiers feel good ici.)

13h51 : Olivier Véran tient un point de situation sur la lutte contre la COVID-19 en France aujourd'hui à 18h 

Fera-t-il de nouvelles annonces ? Les chiffres seront-ils aussi alarmants que la semaine dernière ? Vous pourrez suivre cette conférence avec nous. 

13h47 : Mort du Covid-19, il est élu dans le Dakota du Nord un mois après

Un candidat républicain a été élu mardi à l'assemblée de l’Etat américain du Dakota du Nord un mois après avoir été emporté par le nouveau coronavirus. David Andahl, éleveur et homme d’affaires, est décédé le 5 octobre, à l’âge de 55 ans, « après une brève bataille contre le Covid-19 », a fait savoir sa famille sur sa page Facebook de candidature à la Chambre des représentants locale​. Comment sera-t-il remplacé ?  Cet article fait le point. 

13h43 : Chômage partiel allongé au Royaune-Uni

Le ministre des Finances britannique Rishi Sunak a annoncé jeudi une extension jusqu'en mars du système de chômage partiel, qui devait initialement s'achever fin octobre et venait d'être prolongé pour un mois, afin de préserver les emplois face à la pandémie.

Rishi Sunak a reconnu que la situation sanitaire au Royaume-Uni imposait au gouvernement d'instaurer un nouveau confinement, qui démarre jeudi en Angleterre dans la foulée de ceux déjà en cours dans le reste du pays. Le gouvernement va donc continuer pendant 5 mois à prendre en charge à hauteur de 80% et jusqu'à 2.500 livres par mois les salaires des employés d'entreprises forcées de fermer pour le confinement.

13h41 : Peur et résignation en Italie on se prépare à un nouveau confinement

Les nouvelles « zones rouges » italiennes instaurées pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 se préparaient jeudi à un nouveau confinement, dans un contexte de colère croissante contre le gouvernement, teintée de peur et de résignation.

La Lombardie, le Piémont et le Val d’Aoste au nord, ainsi que la Calabre au sud, ont été déclarées « à haut risque » et retournent vers un confinement plus léger cependant que celui du printemps dernier. Si le télétravail est encouragé, la capacité des transports publics réduite et les lycées fermés par exemple, il sera toujours possible de se rendre sur son lieu de travail ou de sortir pour des raisons de santé.

13h39 : Pour revenir sur la situation dans les services de réa... 

Vous pouvez découvrir ici  comment privé et public travaillent main dans la main pour faire face à cette deuxième vague (davantage que lors du premier confinement).

 

13h36 : Le syndicat du secondaire le Snes-FSU souhaite une grève sanitaire mardi 10 novembre

Le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, organise jeudi en fin de journée une intersyndicale pour proposer une «grève sanitaire le 10 novembre», soit mardi prochain, pour dénoncer un protocole sanitaire qu'il juge insuffisant pour freiner l'épidémie et demander en urgence de nouvelles mesures.

Le syndicat demande notamment «le passage à des demi-groupes», la «réorganisation de la demi-pension», le «recrutement d'agents pour nettoyer davantage les salles» et une «réflexion pour renforcer l'aération». 

C'est l'occasion de (re)lire l'article de ma collègue Delphine Bancaud qui vous explique ici poourquoi la colère des lycéens risque de durer... 

 

13h34 : Deux lycées bloqués en Loire Atlantique contre le protocole Covid-19

Des lycéens ont bloqué deux établissements à Nantes et Saint-Nazaire jeudi matin pour dénoncer un protocole sanitaire « inexistant » et la « mise en danger des professeurs et des élèves » en raison de la crise sanitaire.

Interrogé, le rectorat a indiqué que les cours avaient pu reprendre dans la matinée après la dispersion de la manifestation par la police.

13h17 : Comment se portent nos services de réanimation ? 

Voici un graphique parlant sur l'occupation des lits de réanimation par région de septembre à novembre, réalisé par le spécialiste des datas Germain Forestier d'après des données du ministère de la Santé. Et ce n'est pas très rassurant... 

 

13h06 : « Désolé Amazon »… Intermarché lance un « drive solidaire » pour aider les petits commerçants et contrer le géant du e-commerce

Intermarché va lancer lundi prochain un « drive solidaire » proposant aux commerces locaux, les libraires dans un premier temps, de mettre leurs produits en vente dans la place de marché numérique des supermarchés du groupe.

« L’idée est de donner un coup de main aux commerçants en mettant à leur disposition nos outils digitaux, notre plateforme de click & collect, avec dans un premier temps les libraires. Le "click" se fait sur notre site, mais le "collect" est fait dans leur boutique », a expliqué jeudi à l’AFP le président d’Intermarché et de Netto, Thierry Cotillard.

13h02 : Pendant ce temps, on ne connaît toujours pas le nom du prochain président américain

Toutes les infos sur cet incroyable scrutin sont à lire dans notre autre live, consacré aux élections américaines.

 

12h52: Nouveau transfert de patients d'Auvergne Rhône-Alpes vers d'autres régions

Huit malades ont été transférés mercredi par avion vers les Pays-de-la-Loire. 

 

12h36 : Le départ du Vendée Globe se fera dans un huis clos total

La préfecture de Vendée a pris un arrêté pour mettre en place un huis clos total le jour du départ en raison des conditions sanitaires. Un article à lire par ici.

12h23 : Et sinon, y en a-t-il parmi vous qui apprécient ce reconfinement ?

Si ça vous dit, racontez-nous ce qui vous plaît dans ce reconfinement, on en fera un article. Vous trouverez le formulaire pour témoigner par ici​.

 

12h05 : Un nourrisson marseillais déclaré trop tard à cause du Covid-19

Testés positifs au virus puis placés en quarantaine, les parents de Noa n’ont pas pu se rendre à temps en mairie pour déclarer leur fille.

 

11h39 : Le Premier ministre suédois à l’isolement après un cas contact

Le Premier ministre suédois Stefan Löfven s’est confiné par précaution avec sa femme après avoir été exposé à un cas contact au coronavirus, a-t-il annoncé jeudi. « C’est la seule chose responsable à faire dans la situation », a souligné le chef de gouvernement social-démocrate dans un message sur les réseaux sociaux, précisant que sa conjointe et lui allaient bien et n’avaient pas de symptômes. En Suède, l’épidémie « évolue rapidement dans le mauvais sens » et « la situation est sérieuse », a-t-il reconnu.

11h20 : La Grèce se reconfine à partir de samedi

La Grèce va se reconfiner à partir de samedi et pour trois semaines, a annoncé jeudi le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis lors d’une visioconférence, soulignant la nécessité d’endiguer la deuxième vague de la pandémie qui frappe le pays.

« C’était une décision difficile » mais « les mesures doivent être prises pour trois semaines pour vaincre la deuxième vague » du coronavirus, a indiqué le Premier ministre, selon lequel les Grecs ne pourront désormais plus sortir de chez eux qu’après y avoir été autorisés via SMS sur téléphone portable.

11h15 : L’activité de la zone euro ne retrouvera pas son niveau d’avant-crise avant au moins 2022

L’activité de la zone euro ne retrouvera pas son niveau d’avant la pandémie de coronavirus avant au moins 2022, voire 2023, a estimé jeudi la Commission européenne dans ses dernières prévisions économiques.

Elle anticipe pour l’instant que l’économie « reviendra à peine au niveau pré-pandémique en 2022 », mais souligne que le « degré élevé d’incertitude » qui pèse encore sur l’économie fait courir « des risques de détérioration » de ses perspectives.

11h10: La dette de la zone euro s'envole et dépasse 100% de son PIB en 2020

La dette publique de la zone euro devrait dépasser 100% de son PIB en 2020, en raison des dépenses des pays membres pour relancer des économies profondément affectées par le coronavirus, a annoncé jeudi la Commission européenne.

La dette des pays ayant adopté la monnaie unique atteindra 101,7% du PIB cette année, un niveau qu'elle conservera les deux années suivantes. Elle est particulièrement élevée en Grèce (207,1% en 2020) et en Italie (159,6%). La dette française devrait quant à elle atteindre 115,9% du PIB en 2020 et continuer à progresser en 2021 et 2022.

11h06 : La deuxième vague de la pandémie « anéantit l’espoir d’un rebond rapide » de la croissance dans la zone euro

Le produit intérieur brut (PIB) de la zone euro chutera de 7,8 % en 2020, moins qu’anticipé cet été, mais le rebond attendu l’an prochain sera aussi moins fort qu’initialement prévu (+4,2 %), a annoncé jeudi la Commission européenne.

La « seconde vague de la pandémie (…) anéantit nos espoirs d’un rebond rapide », a déclaré Valdis Dombrovskis, vice-président de la Commission. Parmi les 19 pays de la zone euro, l’Espagne (-12,4 %), l'Italie (-9,9 %) et la France (-9,4 %) afficheront la pire performance cette année, selon les dernières prévisions économiques de l’exécutif européen.

10h50: A Montauban, les commerçants au cœur du conflit entre mairie et préfecture

La maire de Montauban Brigitte Barèges a pris un arrêté autorisant l’ouverture des commerces « non essentiels ». Mais certains ont été verbalisés par la police nationale.

 

10h39 : A Montpellier, les boutiques de jeux de société misent sur le « drive piéton »

Dans la capitale héraultaise, certaines boutiques de jeux de société ont mis en place des drives, pour que les clients puissent acheter leurs produits malgré le confinement.

 

10h27 : La Chine bloque l’arrivée des voyageurs de Belgique et Grande-Bretagne

La Chine a décidé de bloquer l’arrivée des voyageurs étrangers en provenance du Royaume-Uni et de Belgique pour cause d’épidémie, et de renforcer les conditions d’accès à son territoire pour plusieurs autres pays.

Le géant asiatique, qui a largement endigué l’épidémie sur son territoire, a pratiquement fermé ses frontières fin mars et réduit considérablement ses vols internationaux, avant d’entrouvrir prudemment ses portes ces derniers mois.

Mais selon un communiqué publié sur le site de l’ambassade de Chine à Londres en date de mercredi, le gouvernement annonce avoir « décidé de suspendre temporairement l’entrée des ressortissants non-Chinois présents au Royaume-Uni », même si ces derniers sont porteurs de visas ou de permis de séjour en Chine.

10h19 : Un questionnaire lancé pour mieux cerner les « Covid longs »

A Toulouse, l’association « Tous partenaires Covid », qui réunit des patients, des soignants, mais aussi des scientifiques, cherche à mieux comprendre les suites du Covid afin d’aider ceux qui souffrent de symptômes sur le long terme.

 

10h11 : Nouveau record aux Etats-Unis, près de 100.000 cas détectés en 24 heures

Près de 100.000 infections au Covid-19 ont été détectées mercredi aux Etats-Unis en 24 heures, un nouveau record au lendemain de l’élection présidentielle, selon le comptage de l’université Johns Hopkins.

Avec 99.660 cas recensés et plus de 233.000 morts du coronavirus, le pays est de loin le plus endeuillé par la pandémie.

10h03 : Le marché de Noël de Nantes est annulé

Pour des raisons de sécurité sanitaire, le traditionnel marché de Noël de Nantes, qui devait ouvrir ses portes fin novembre (et donc avant la fin de la période de confinement), n’aura pas lieu.

 

9h52 : Le Royaume-Uni se reconfine

L’Angleterre impose jeudi un nouveau « lockdown » d’un mois à ses 56 millions d’habitants, alors que le pays fait face actuellement à une deuxième vague épidémique.

La mesure annoncée samedi par le Premier ministre Boris Johnson a été votée par les députés mercredi à une large majorité, malgré l’opposition de 32 parlementaires de son camp conservateur, qui dénoncent les conséquences sur l’économie du pays, déjà affaiblie par la pandémie.

Pour apaiser les inquiétudes, Boris Johnson a promis que ce deuxième confinement se terminerait le 2 décembre. « Mais pour cela, il faut que chacun d’entre nous y mette du sien pour faire baisser le R0 [taux de reproduction du virus]. Je ne doute pas que nous puissions le faire », a-t-il déclaré devant les députés. Mais l’hypothèse d’une extension n’est pas définitivement écartée, a souligné le ministre de la Justice, Robert Buckland.

9h37 : Anne Hidalgo annonce de nouvelles mesures restrictives à Paris

« Face à la situation sanitaire préoccupante, pour éviter des rassemblements et des débordements, j’ai donné un avis favorable à la demande de la Préfecture de Police de fermer certains lieux de vente à emporter et de débit de boissons à partir de 22 heures », a déclaré ce mercredi la maire de Paris sur BFMTV.

Bonjour et bienvenue dans ce live. Nous allons suivre ensemble l'évolution de coronavirus en France et dans le monde tout au long de la journée.