C’est l’heure du BIM : Biden touche au but, le PSG et Rennes malheureux en C1 et Macron pédagogue sur la laïcité

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.

— 

Des supporters de Joe Biden, à New York le 4 novembre 2020.
Des supporters de Joe Biden, à New York le 4 novembre 2020. — Stephen Lovekin//SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Joe Biden grand favori, mais Donald Trump ne rend pas les armes

Le nom du vainqueur de la présidentielle américaine commence de plus en plus à se dessiner… Mais rien n’est encore totalement fait. Mercredi, Joe Biden a confirmé sa remontada au Midwest en s’adjugeant, selon les projections des médias américains, le Wisconsin et le Michigan. Sur le papier, le candidat démocrate pointe désormais à 253 grands électeurs, avec une route grande ouverte vers la majorité au collège électoral (270 voix). Mais Donald Trump a déposé des recours en justice pour suspendre le dépouillement en Pennsylvanie, dans le Michigan et en Géorgie, où il restait de nombreux votes par correspondance à comptabiliser, et demandé un recompte dans le Wisconsin. Il faut donc encore attendre.

« On ne doit pas continuer comme ça »… Le PSG au bord du gouffre en C1

Après la lourde défaite de Marseille mardi soir, les clubs français ont encore vécu une très mauvaise soirée mercredi en Ligue des champions. Alors qu’il menait au score, le PSG s’est finalement incliné sur la pelouse de Leipzig (2-1) lors de la 3e journée de la compétition. Les Parisiens, qui ont réalisé une très bonne entame, ont coulé après l’égalisation allemande survenue juste avant la mi-temps. Avec ses trois petits points, le PSG se trouve dans une bien mauvaise posture à l’issue de cette phase aller des poules. Pour Rennes ce n’est pas mieux. Plombés par une décision arbitrale, les Bretons ont été sévèrement battus par Chelsea (3-0). Là aussi la qualification va être très difficile.

Emmanuel Macron défend la laïcité en France dans le Financial Times

Emmanuel Macron a publié mercredi soir dans le Financial Times une tribune pour expliquer que « la France se bat contre le séparatisme islamiste, jamais contre l’islam ». Cette lettre au quotidien britannique est en fait une réponse à un article paru lundi mais retiré du site depuis, où il se dit « accusé de stigmatiser, à des fins électorales, les Français musulmans ; pire, d’entretenir un climat de peur et de suspicion à leur égard ». Le président explique ainsi une nouvelle fois que la France est attaquée pour ses valeurs, la laïcité, la liberté d’expression et qu’elle « ne cédera rien ».