Confinement : Vous avez l’habitude d’acheter vos produits dits « non-essentiels » dans les grandes surfaces, comment allez-vous faire ?

VOUS TEMOIGNEZ Le Premier ministre Jean Castex a annoncé que les grandes surfaces auront interdiction de vendre des produits « non essentiels » à partir de mardi, pour ne pas concurrencer les commerces de proximité obligés de fermer

Charlotte Murat

— 

Les clients n'ont plus accès au rayon librairie dans ce Monoprix de Nice.
Les clients n'ont plus accès au rayon librairie dans ce Monoprix de Nice. — Frederic DIDES/SIPA

Le Premier ministre a tranché. Plutôt que d’autoriser les commerces de proximité à rouvrir, Jean Castex a annoncé dimanche la fermeture des rayons « non essentiels » des grandes surfaces à partir de mardi, au nom de « l’équité ». Il y avait déjà les livres, CD et DVD. L’interdiction s’étend désormais aux jouets, vêtements, maquillage, bijoux, électroménager, etc.

Vous aviez l’habitude d’acheter ces produits dits « non essentiels » dans les grandes surfaces. Comment allez-vous faire ? Allez-vous reporter vos achats, ou vous rabattre vers des plateformes de vente en ligne ? Cela vous pose-t-il un problème ? Avez-vous besoin de voir un article en vrai avant de l’acheter ? Craignez-vous pour votre porte-monnaie et/ou pour les délais de livraison ? Vous pouvez témoigner en remplissant le formulaire ci-dessous. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un article. Merci d’avance.