Confinement en Loire-Atlantique : « Où est l’attestation ? »… Les gendarmes croulent sous les appels (inappropriés)

ALLO LE 17 Le nombre d'appels au centre opérationnel de la gendarmerie a été multiplié par trois ces dernières 24 heures

J.U.

— 

Illustration d'un Centre d'opérations et de Renseignements de la gendarmerie
Illustration d'un Centre d'opérations et de Renseignements de la gendarmerie — GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

« Où est l'attestation ? », « Comment ça se passe pour la garde d’enfants ? », « Puis-je maintenir mon déménagement ? » Depuis vingt-quatre heures, voilà le type de questions auxquelles sont confrontés les gendarmes de Loire-Atlantique

Alors que le 17 est normalement dédié aux urgences, ce numéro d’appel s’est transformé malgré eux en ligne d’écoute spéciale Covid ou confinement. Et le nombre de coups de téléphone explose : « Depuis vingt-quatre heures, le centre opérationnel de la gendarmerie (COG) reçoit un nombre d’appels multiplié par trois, soit actuellement plus de 1.200 au lieu des 400 habituels », indique la gendarmerie.

Abuser du 17 « nuit à ceux qui en ont vraiment besoin »

Les gendarmes, qui appellent les habitants à « faire preuve de discernement », expliquent aussi qu’abuser du 17 « nuit gravement à ceux qui en ont vraiment besoin puisqu’il retarde le secours d’une personne en détresse ».

Ils rappellent que pour les questions liées au coronavirus, plusieurs numéros de téléphone sont accessibles, comme le 0.800.130.000 qui fonctionne 24h/24 et 7j/7.