Confinement : Travaux à domicile, achats immobiliers, déménagement…Ce qui reste autorisé

CONSTRUCTION Selon le ministère du Logement, « l’activité du bâtiment a vocation a se poursuivre dans le respect des gestes barrière »

20 Minutes avec AFP

— 

Image d'illustration de travaux dans une maison.
Image d'illustration de travaux dans une maison. — Loic VENANCE / AFP

Carrelage, peinture, électricité, petits ou gros travaux… Quel que soit votre projet, il va être possible de le poursuivre pendant le confinement, a assuré jeudi la ministre charge du logement. Emmanuelle Wargon a déclaré de manière plus générale que l’activité du bâtiment serait maintenue.

« L’objectif est de dire aux Français qu’ils peuvent continuer leurs projets de travaux, que ce soient des projets de rénovation énergétique ou autres, et que les artisans savent organiser ces travaux, même si les gens sont chez eux », a expliqué Emmanuelle Wargon lors d’un point presse. De façon générale, « l’activité du bâtiment a vocation a se poursuivre dans le respect des gestes barrière », a ajouté la ministre.

Pas de pénurie de matériaux

En ce qui concerne les permis de construire, « les délais ne changent pas. Les administrations (…) continueront à les instruire et après, chaque administration met en place une continuité d’activité ce qui permet de moduler du télétravail et du travail physique quand c’est nécessaire », a-t-elle poursuivi.

La chaîne d’approvisionnement sera elle aussi préservée, de sorte que « les grosses entreprises comme les petites vont pouvoir continuer à s’approvisionner en matériaux de construction », a assuré Emmanuelle Wargon. Il restera aussi possible de déménager, les documents justificatifs pouvant notamment être un acte de vente ou un nouveau bail, tout comme de signer une vente. « Les notaires mettent en place des procédures dématérialisées, comme cela a été fait lors du confinement de printemps, et à défaut, il sera possible de signer sur place », promet le ministère du logement.

Les assemblées générales de copropriété ne pourront en revanche plus se tenir de manière physique, mais pourront se faire à distance. Le gouvernement avait acté en mai dernier la possibilité d’organiser des AG dématérialisées jusqu’au 31 janvier 2021. Cette possibilité devrait toutefois être étendue au-delà de janvier 2021. Enfin les déchèteries pourront rester ouvertes.