Halloween à Marignane : Des « Ghostbusters » à la poursuite des esprits dans les couloirs de l’Hôtel de ville

ICI, TROUILLE A l’occasion d’Halloween, « 20 Minutes » vous fait découvrir des maisons hantées ou des lieux maudits un peu partout en France

François Maliet

— 

JRM Paranormal a été mandatée pour enquêter par la municipalité.
JRM Paranormal a été mandatée pour enquêter par la municipalité. — JRM
  • Ce samedi, c’est Halloween, l’occasion de se raconter des histoires d’horreur. 20 Minutes vous fait découvrir celles de lieux maudits ou de maisons hantées partout en France.
  • A Marignane, près de Marseille, JRM Paranormal joue les « Ghostbusters ». L’association enquête sur les esprits et part à la chasse des bruits étranges, des ombres évanescentes, des linceuls flottants et des voix d’outre-tombe.
  • Les reportages de JRM sont diffusés sur la chaîne YouTube de l’association, qui compte 43.000 abonnés.

Ce sont des chasseurs de fantômes. Des vrais. « Nous avons une caméra infrarouge, un détecteur de présence, un détecteur de perturbation du champ électromagnétique, un micro-enregistreur, une "spirit box" qui permet d’entendre les voix… », liste Rémi Manfredini, cofondateur de l’association JRM Paranormal.

Fasciné par les esprits et les mondes parallèles, la découverte sur Internet de la chasse aux fantômes a été une révélation pour le jeune Vitrollais. Au point de se mettre lui aussi en quête de bruits étranges, ombres évanescentes, linceuls flottants et voix d’outre-tombe. Depuis cinq ans, les reportages de JRM sont diffusés sur la chaîne YouTube de l’association, qui compte aujourd’hui 43.000 abonnés.

C’est donc pour mener une « enquête » que trois chasseurs de fantômes ont passé plusieurs nuits dans les salles et couloirs de l’ancien château de Marignane, devenu aujourd’hui l’Hôtel de ville. « Selon la rumeur, cette mairie est hantée, explique Rémi Manfredini. D’après des femmes de ménage et des agents de sécurité y travaillant la nuit, il se passe des choses étranges : des objets changent de place, il y a des bruits inexpliqués, certains parlent même d’apparitions… »

Relier les faits à l’histoire

Si une équipe de JRM Paranormal s’est rendue sur place, ce n’est pas de son propre chef, mais bien à l’invitation de Jacques-Olivier Martin, chargé des affaires culturelles de la ville. « Oui, j’ai fait appel à eux, confirme-t-il à 20 Minutes. Avec leur matériel, ils peuvent rendre compte de phénomènes physiques. » Il décrit des faits étranges rapportés parle personnel : « Plusieurs fois, des gens ont dit apercevoir un enfant en haut des escaliers, en pleine nuit. Ce qui m’intéresse, c’est de relier ces faits à l’histoire. Il faut savoir que Mirabeau, le révolutionnaire, était marié avec Emilie de Covet-Marignane, fille du marquis de Marignane. Ils ont eu un enfant, Victor, décédé à l’âge de 5 ans. On soupçonne une tante de l’avoir empoisonné pour une sombre histoire d’héritage… »

Alors ? Serait-ce le fils de Mirabeau qui terrorise les agents municipaux ? « Ce château, c’est un des lieux où nous avons obtenu le plus de résultats, affirme Rémi Manfredini. Nous sommes descendus au sous-sol et lorsque nous sommes remontés, toutes les lumières étaient allumées… Grace à la “spirit box”, nous avons entendu la voix d’un enfant, qui pourrait bien être Victor. Et une silhouette noire est passée devant nous, elle a été filmée, on la voit sur notre enregistrement. »

Une voix, une silhouette… Des résultats troublants qui font dire à Jacques-Olivier Martin : « Il y a des phénomènes, on peut en rendre compte. Mais on ne peut pas les interpréter, on ne peut jamais savoir. »