Avignon : « Il aurait fait un salut nazi », un homme avec une arme de poing abattu par les policiers

ENQUETE Selon une source judiciaire, l’homme de 33 ans aurait fait un salut nazi en menaçant un passant, avant d’être abattu par la police

Thibaut Chevillard, Clara Martot et A.M

— 

La police nationale (illustration).
La police nationale (illustration). — ALLILI MOURAD/SIPA

Deux heures après l’attaque d'une église à Nice, un homme a menacé des policiers avec une arme de poing dans le quartier Montfavet, à Avignon (Vaucluse). Selon les informations recueillies par 20 Minutes, confirmant celles d'Europe 1, les agents ont été contraints d’ouvrir le feu sur cet individu qui « fonçait » sur eux. Il a succombé à ses blessures, indique des sources policières.

Un passant qui se rendait apparemment sur terrain lui appartenant aurait été menacé par cet homme âgé de 33 ans, aux alentours de 11H. « Il aurait fait un salut nazi tout en le braquant avec son arme qui était une vraie arme, et non pas un pistolet à billes », confie une source judiciaire à 20 Minutes. C’est ce passant qui a prévenu la police. A leur arrivée, ils ont tenté de maîtriser l’homme grâce à un tir de LBD, mais après être tombé, ce dernier s’est relevé, tout en menaçant les policiers avec son arme et en tenant des propos incohérents. Les policiers ont alors ouvert le feu, l’homme de 33 ans est mort sur place.

Le parquet d’Avignon a écarté la piste islamiste, tout en précisant que l’homme avait un suivi psychiatrique. Une enquête a été ouverte par le parquet pour établir les circonstances précises des faits. La police judiciaire a été saisie.