Confinement en Occitanie : C’est le rush pour se ravitailler, énorme bouchon sur les routes de l’Andorre

CA COINCE Alors que le confinement prend effet ce jeudi soir à minuit, de nombreux Français sont allés se ravitailler en Andorre

B.C.

— 

Sur la route d'Andorre, jeudi 29 octobre, veille du confinement.
Sur la route d'Andorre, jeudi 29 octobre, veille du confinement. — Météo Pyrénées

C’est le rush vers l’Andorre. L’annonce du confinement dès jeudi soir minuit a jeté dès l’aube des centaines d’automobilistes sur les routes de la Principauté. En particulier sur la route nationale 20 qui relie l’Ariège au Pas de la Case. Des dizaines de kilomètres de bouchons ont été enregistrées sur les routes d’accès.

Selon le site Météo Pyrénées, il fallait près de deux heures supplémentaires pour rallier Toulouse à Mérens-les-Vals, la commune juste avant la frontière. Ces embouteillages avaient déjà été enregistrés au printemps dernier, les habitants des départements français allant se ravitailler, notamment en cigarettes et alcool avant le confinement.

La limitation des déplacements à 100 km à compter de vendredi matin explique cette cohue des frontaliers.

Pour juguler l’épidémie de coronavirus, le gouvernement de la Principauté a pris de nouvelles mesures mercredi, limitant notamment le nombre de personnes dans les restaurants et réunions familiales.