Confinement : L’hommage à Samuel Paty maintenu lundi, confirme Jean-Michel Blanquer

EPIDEMIE La journée d’hommage, qui doit commencer à 10 heures pour les élèves, pourrait être réaménagée

20 Minutes avec AFP

— 

Le portrait de Samuel Paty lors d'une manifestation à Paris, place de la République, le 18 octobre 2020.
Le portrait de Samuel Paty lors d'une manifestation à Paris, place de la République, le 18 octobre 2020. — AFP

Malgré le reconfinement, l’école maintient l’hommage à Samuel Paty prévu le 2 novembre dès 10 heures dans tous les établissements, a confirmé ce jeudi le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer sur France 2.

Mercredi soir, Emmanuel Macron a annoncé que les crèches, écoles, collèges et lycées resteraient ouverts pendant la nouvelle période de confinement, prévue pour durer au moins quatre semaines. Interrogé jeudi sur le maintien ou non de l’hommage prévu lundi dans les écoles pour le professeur décapité, Jean-Michel Blanquer a répondu : « Oui, nous ne voulons pas renoncer à un tel hommage ». « Nous allons respecter les règles sanitaires » et « sans doute aménager un peu ce que nous avions prévu », a-t-il assuré.

Une minute de silence partout en France

« Les décisions seront précisées ce soir », a ajouté le ministre, qui doit participer à une conférence de presse en fin de journée autour du Premier ministre Jean Castex. Le ministère a pour l’instant annoncé que la rentrée de lundi serait décalée à 10 heures pour tous les élèves, avant un hommage en plusieurs temps : une « séquence pédagogique » dans les classes, la lecture de « la lettre aux instituteurs et institutrices » de Jean Jaurès et une « minute de silence ».

« Il y aura une minute de silence vers 11h15 », a dit Jean-Michel Blanquer, précisant que ses modalités pourraient « évoluer d’un établissement à l’autre », en fonction de leur taille ou de la configuration des cours de récréation. « Parfois, ce sera en classe, parfois dans la cour (…) J’écrirai aux chefs d’établissement en fin de journée », a-t-il indiqué.