Coronavirus : Un vaccin attendu « à l’été », annonce Emmanuel Macron

EPIDEMIE C’est en tout cas ce que « disent les scientifiques », a précisé le chef de l’Etat lors de son allocution consacrée à l’instauration d’un confinement pour les quatres semaines à venir

Cl.G. avec AFP

— 

Emmanuel Macron, mercredi 28 octobre 2020 à l'Elysée.
Emmanuel Macron, mercredi 28 octobre 2020 à l'Elysée. — Jacques Witt/SIPA

La mise en place d’un nouveau confinement, qui entrera en vigueur pour quatre semaines dans la nuit de jeudi à vendredi, et le déploiement d’une nouvelle stratégie de tests de dépistage et de traçage des contacts « une fois le pic épidémique passé » doivent permettre de « tenir jusqu’au vaccin », a assuré Emmanuel Macron ce mercredi. Lors d’une allocution prononcée à 20 h alors que l’Hexagone fait face à une seconde vague de coronavirus, le président de la République a indiqué qu’un tel traitement serait disponible « à l’été », selon « les scientifiques ».

Parmi les différents « outils » à déployer au cours des prochains mois, après le confinement, « nous allons […] mettre en place beaucoup plus de plateformes de tests à travers des innovations », a en particulier indiqué le chef de l’Etat, citant notamment les tests rapides en trente minutes. « Nous devons collectivement déployer beaucoup plus massivement l’application TousAntiCovid » et l’isolement des personnes positives doit être « plus efficace », a poursuivi le chef de l’Etat.

Pour permettre « un coup de frein brutal aux contaminations » lors de ce nouveau confinement, Emmanuel Macron a par ailleurs appelé à « la mobilisation de tous ». « Restez au maximum chez vous, respectez les règles », a invoqué le président de la République, qui a demandé aux Françaises et Français de limiter les « réunions avec la famille et les amis, même si c’est un crève-cœur ».