Coronavirus à Lyon : Le nombre d’hospitalisations a dépassé celui du début du confinement

CORONAVIRUS Ce mardi, 554 malades du coronavirus étaient hospitalisés au sein des différents établissements des HCL. Soit trois fois plus qu’au 18 mars

Caroline Girardon

— 

Des patients de Lyon transférés par avion vers des hôpitaux extérieurs.
Des patients de Lyon transférés par avion vers des hôpitaux extérieurs. — PHILIPPE DESMAZES / AFP
  • Selon le bilan hebdomadaire des hospices civils de Lyon, le nombre d’hospitalisation continue de « croître fortement ».
  • Ce mardi 27 octobre, 554 patients étaient enregistrés dans les hôpitaux publics de Lyon et 767 dans le reste du département du Rhône et du Nord Isère.
  • Les visites de patients sont désormais interdites et toutes les opérations ont été déprogrammées.

« L’ensemble des indicateurs évolue de façon défavorable ». Les chiffres communiqués mardi par les HCL, hospices civils de Lyon lors de son bilan hebdomadaire sur l’épidémie de coronavirus, ne sont pas bons. Et confirment l’imminence d’une deuxième vague s’annonçant plus forte que la première. En une semaine, le nombre d’hospitalisations a continué de croître fortement.

Le 27 mars au matin, 1.321 malades étaient enregistrés dans les hôpitaux du territoire, englobant, les statistiques des établissements du Rhône mais aussi les chiffres des CHU de Vienne et de Bourgoin-Jallieu (Nord Isère). Parmi lesquels 554 patients hospitalisés au sein des HCL dont 107 en réanimation. A titre de comparaison, la semaine du 18 mars (la première du confinement), 154 malades du coronavirus se trouvaient dans les services des HCL dont 28 en réanimation. Soit trois fois moins.

Déprogrammation des activités et visites interdites aux patients

La semaine du 24 mars, ils étaient 322 (dont 67 en réa). Il faut remonter au 30 mars pour retrouver des chiffres quasiment similaires. Des chiffres qui sont allés ensuite crescendo jusqu’au 6 avril avant de redescendre progressivement.

Pour face à cette situation « toujours tendue », les HCL ont été contraints de franchir une nouvelle étape dans la déprogrammation des opérations, qui concernent désormais « l’ensemble des activités » y compris la chirurgie ambulatoire et l’activité de médecine en hospitalisation complète.

Par ailleurs, 200 lits en réanimation ont été ouverts à ce jour dans les différents hôpitaux publics de Lyon. Les visites de patients sont désormais interdites. Enfin, les HCL ont commencé à organiser plusieurs transferts de malades Covid + vers des établissements situés à l’extérieur du département. Seize d’entre eux ont déjà été acheminés à Chambéry, Annecy, Valence, Montélimar mais aussi en Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux, Brive-la-Gaillarde, Poitiers, Angoulême) et dans les Pays-de-la-Loire.