C’est l’heure du BIM : Ultime débat entre Trump et Biden, couvre-feu étendu et Tariq Ramadan encore mis en examen

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

A.I.

— 

Débat entre Donald Trump et Joe Biden
Débat entre Donald Trump et Joe Biden — AFP

Joe Biden a dominé le début de match mais Donald Trump s'est ressaisi à la fin

Pendant environ 60 minutes, Joe Biden a été très solide, bien plus affûté que lors du premier débat sur le coronavirus (sans doute aidé par le fait de pouvoir parler deux minutes sans interruption). Donald Trump a été beaucoup plus respectueux, parlant calmement, mais en se posant comme un challengeur alors qu’il est le sortant. Mais le président américain s’est ressaisi sur la fin de cet ultime débat entre les deux candidats à la Maison Blanche, et a fait admettre à Joe Biden qu’il considérait « une transition » pour sortir du pétrole et aller vers l’énergie renouvelable. Une vidéo qui pourrait faire mal dans les Etats industriels.

Le couvre-feu étendu à trente-huit nouveaux départements et à la Polynésie

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé l’instauration d’un couvre-feu de 21 heures à 6 heures dès vendredi soir pour « 54 départements au total ainsi qu’un territoire d’outre-mer », soit pour « 46 millions de Français ». Le Premier ministre a annoncé le passage sous couvre-feu de 38 nouveaux départements et également pour l’intégralité des départements dont jusqu’ici seules les grandes villes étaient concernées, ainsi que la Polynésie. « Le couvre-feu s’appliquera de 21 heures à 6 heures sur l’ensemble du territoire des départements concernés et, normalement, pour une durée de six semaines », a-t-il ajouté.

Tariq Ramadan à nouveau mis en examen pour des viols sur une cinquième femme

L’islamologue suisse Tariq Ramadan a été mis en examen pour les viols sur Mounia Rabbouj, l’une de ses premières accusatrices, a-t-on appris des avocats de l’accusé. Ces faits remonteraient à 2013-2014. Mounia Rabbouj est la cinquième femme pour laquelle Tariq Ramadan est mis en examen pour viol. Cette mise en examen avait été réclamée au printemps 2018 par le parquet de Paris, mais les juges avaient suspendu jusqu’ici leur décision sur le cas de cette ancienne escort-girl. Son témoignage à l’époque avait amené Tariq Ramadan, alors détenu, à admettre pour la première fois des relations extraconjugales, selon lui « consenties ».