Lyon : La gare de la Part-Dieu évacuée après qu’une femme menace de se faire exploser

SECURITE Ce jeudi, en début d’après-midi, la SNCF a reçu pour consigne d’évacuer la gare de la Part-Dieu et de détourner les trains. La police est sur place

E.F.

— 

Illustration à la Part-Dieu.
Illustration à la Part-Dieu. — Elisa Riberry / 20 Minutes

Ce jeudi, vers 14 h 30, la gare de la Part-Dieu​ à Lyon a été vidée et un périmètre de sécurité a été installé en raison d'une alerte à la bombe, indique la SNCF à 20 Minutes. 

Une femme a menacé de se faire exploser en criant « Allahou Akbar », précise la police lyonnaise, ajoutant qu’une opération de déminage est toujours en cours. Une équipe cynophile est également mobilisée selon la SNCF. Et le RAID est attendu sur place. L’interpellation de la suspecte s’est faite « sans aucun incident », souligne encore la Sûreté du Rhône.

Vers 14h30, l’annonce de l’évacuation des lieux a provoqué un mouvement de foule à la Part-Dieu, selon plusieurs témoins présents sur place, dont le député LR Damien Abad.

« Les trains ayant pour origine ou destination la Part-Dieu sont détournés sur Perrache ou la gare de Lyon/Vaise lorsque cela est possible », précise un porte-parole de la direction régionale de la SNCF. Et ce, jusqu’à la levée de toute menace pour la sécurité du public. Le trafic TCL est également interrompu dans ce secteur, selon Keolis Lyon. A 16 heures, la situation n’avait pas évolué.

L’opération de déminage s’est achevée vers 17h30. La périmètre a été rouvert au trafic ferroviaire à l’exception des voies G et H qui restent fermées pour les besoins de l’enquête en cours.

>> Plus d'infos à venir sur 20 Minutes