Alsace : « J’adore le multiculturalisme »… Habitué à chanter en Allemagne, un Alsacien veut représenter la France à l’Eurovision

MUSIQUE Tom Mathis est célèbre dans le schlager, un style musical apprécié outre-rhin

Thibaut Gagnepain

— 

Tom Mathis est âgé de 31 ans.
Tom Mathis est âgé de 31 ans. — Tom Mathis
  • Qui représentera la France au prochain concours de l’Eurovision ? Ce pourrait être Tom Mathis.
  • Le chanteur alsacien, connu dans le milieu du schlager (la pop allemande), a envoyé sa candidature avec un titre, « Tout ».
  • Il insiste sur sa « double culture ». « J’ai toujours baigné dedans, j’adore le multiculturalisme. Je m’inscris vraiment dans cette démarche avec un compositeur danois, un parolier français et une maison de disques suisse », lance-t-il.

La réponse ne devrait plus tarder. « On m’a parlé de fin octobre », lance Tom Mathis. Depuis septembre et l’envoi de sa candidature à France Télévisions, le chanteur alsacien attend. Peut-être participera-t-il bientôt à « Eurovision France, c’est vous qui décidez ». L’émission, qui sera diffusée à une date pour le moment inconnue en 2021, permettra de désigner le représentant français au célèbre concours européen programmé le week-end du 22 mai à Rotterdam.

« De ce que j’ai compris, une dizaine de candidats devraient y participer, alors qu’ils ont pu recevoir entre 1.500 et 3.000 dossiers », reprend le trentenaire, particulièrement connu dans le milieu du schlager, la pop allemande. Révélé en 2012 dans un télécrochet très regardé outre-rhin, il a depuis sorti deux albums. Un en allemand, l’autre en français.

« Je m’inscris vraiment dans cette démarche européenne »

C’est justement sur cette « double culture » qu’il veut jouer pour séduire le jury puis le public. « J’ai toujours baigné dedans, j’adore le multiculturalisme. Je m’inscris vraiment dans cette démarche européenne avec un compositeur danois, un parolier français et une maison de disques suisse », énumère le natif de Neewiller-prés-Lauterbourg, à moins de trois kilomètres de la frontière.

En vue de l’Eurovision, celui qui travaille aussi dans le marketing a déjà dû envoyer un titre, Tout, qu’il interprète en français. « C’est une chanson positive. Elle parle d’une belle histoire d’amour, comme souvent dans le schlager. Surtout, c’est un titre à tempo, qui bouge et avec un refrain simple à retenir. C’est important pour les éventuels votes du public étranger », détaille Tom Mathis, persuadé qu’elle pourrait séduire un large public. « Car le schlager a beaucoup évolué. Ce n’est plus du tout ringard, ça ressemble à de la pop comme on la connaît en France, assez dance. Le style est écouté un peu partout en Europe, pas uniquement dans les pays germanophones. »

Lui les a particulièrement visités, au gré de ses concerts. « Je suis en train de prévoir une petite tournée de Noël. Vu les conditions actuelles, on verra si ça se concrétise », avoue l’Alsacien, en pleine préparation d’un nouvel album, pour 2021. Une participation à l’Eurovision pourrait l’aider à lui donner encore plus de visibilité. « Ce serait du bonus, c’est sûr. Mais je suis déjà très content d’avoir fait découvrir mon univers à des gens que je n’aurais pas touchés. Les premiers retours que j’ai eus des Eurofans sont très bons. » Il ne manque plus que ceux de France Télévisions.