Coronavirus en Loire-Atlantique : Bars fermés le soir et campagne de tests massive à Châteaubriant

EPIDEMIE Des mesures supplémentaires ont été prises pour cette commune située entre Nantes et Rennes 

J.U.

— 

La ville de Châteaubriant et son château.
La ville de Châteaubriant et son château. — T. Le Fouile/Sipa

C’est une commune de près de 12.000 habitants qui suscite l’inquiétude en Loire-Atlantique. A Châteaubriant, la situation épidémique du coronavirus a conduit les autorités à prendre diverses mesures ces derniers jours, en plus de celles déjà en vigueur dans le département. Si les autres villes sont encore épargnées, elle est par exemple la seule où la fermeture des bars à 22h a été décidée depuis la fin de la semaine dernière. La vente d’alcool à emporter et la consommation d’alcool sur la voie publique sont également interdites entre 22h et 6h.

Par ailleurs, une campagne massive de tests va être lancée à partir de mercredi. Pendant huit jours, les habitants de Châteaubriant et des alentours pourront venir se tester gratuitement à la halle de Béré. Un complément au laboratoire de biologie médicale « qui continuera d’effectuer le dépistage des personnes symptomatiques, des cas contacts à risque et des personnes pour lesquelles un dépistage préopératoire est demandé », précise l’ARS.

La situation se dégrade en Loire-Atlantique

Dans le département de Loire-Atlantique, toujours classé en «zone d’alerte», la situation continue de se dégrader. Selon les derniers indicateurs publiés ce mardi par l’ARS, le taux d’incidence a désormais atteint 168,3 pour 100.000 habitants et 10,1 % pour le taux de positivité. A Châteaubriant ce jeudi, le premier chiffre était de 208 cas pour 100.000 habitants et le taux de positivité de 9,3%.