Tempête Barbara : Douze départements en alerte orange, des Pyrénées à la vallée du Rhône

RAFALES Le calme devrait revenir progressivement mercredi matin après une nuit de rafales jusqu’à 200 km/h

20 Minutes avec AFP

— 

Un épisode de tempête est annoncé sur une partie de la France. Illustration.
Un épisode de tempête est annoncé sur une partie de la France. Illustration. — Rafa Rivas / AFP

Ça va souffler dans une bonne partie du pays, avec l’arrivée de la deuxième tempête de l’année. Météo France a placé douze départements en vigilance orange ce mardi, à l’approche de la tempête Barbara.

L’alerte concernait dans un premier temps une bonne part de la chaîne des Pyrénées et en particulier les départements des Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne et l’Ariège, avec des vents violents attendus dans la soirée. Puis l’organisme l’a étendue, dans son bulletin de 16 h, à huit autres départements : Aveyron, Cantal, Isère, Loire, Haute-Loire, Puy-de-Dôme, Rhône, et Tarn.

Jusqu’à 200 km/h en montagne

Météo-France a enregistré dans l’après-midi : 163 km/h à Iraty, 120 km/h au Soum Couy et 104 km/h à Socoa (Pyrénées-Atlantiques), 119 km/h au Pic du Midi et 96 km/h à Ardiden (Hautes-Pyrénées), 104 km/h à Aston (Ariège).

En soirée, un renforcement et une extension des rafales sont anticipés dans les vallées exposées au pied des Pyrénées, avec sur les sommets des rafales de 160 à 200 km/h, 110 à 130 km/h en moyenne montagne, 80 à 110 km/h dans les vallées exposées au pied des Pyrénées et littoral basque et des rafales jusqu’à 90 km/h en plaine, notamment sur la moitié ouest.

Le pic du vent est attendu pour le milieu de nuit de mardi à mercredi avec une lente accalmie dans le courant de la matinée de mercredi, plus tardive sur l’est de la chaîne.

« Des rafales sur les crêtes entre 160 et 200 km/h »

Météo France anticipe en cours de nuit prochaine des « rafales sur les crêtes entre 160 et 200 km/h, 100 à 130 km/h en moyenne montagne » et jusque 100 km/h dans les vallées. Le calme devrait revenir progressivement dans le cours de la matinée mercredi.

L’épisode de vent autan est qualifié pour sa part de « non exceptionnel » pour les régions concernées mais nécessite une vigilance particulière.

Un épisode remarquable par sa durée

Du Massif central à la vallée du Rhône, Météo France prévoit un épisode de vent de sud violent, remarquable par sa durée (plus de 12 heures) et nécessitant une vigilance particulière à la fois sur le relief et dans certains secteurs de basse altitude.

Dans la nuit, le vent soufflera violemment sur le relief du Massif Central et du Vercors, avec des rafales atteignant 110 à 130 km/h sur les hauteurs les plus exposées.

Il s’agit de la deuxième tempête de l’année, après le passage de la tempête Alex, qui avait provoqué des vents violents en Bretagne et surtout des pluies diluviennes qui avaient entraîné la mort d’au moins cinq personnes dans les vallées de la Vésubie et de la Roya, dans les Alpes-Maritimes. Les crues, le 2 octobre, avaient littéralement dévasté certaines parties des vallées atteintes, pour des dégâts estimés à au moins un milliard d’euros.