Coronavirus : Quand on a la vingtaine, le couvre-feu complique-t-il les rencontres amoureuses ? Racontez-nous

VOUS TEMOIGNEZ Entre l’épidémie de Covid-19 qui gagne du terrain et le couvre-feu instauré en Ile-de-France et dans huit métropoles de l’hexagone, pas facile de faire de nouvelles rencontres amoureuses

A.B.

— 

Entre le coronavirus et le couvre-feu, il devient compliqué de faire des rencontres amoureuses quand on a la vingtaine.
Entre le coronavirus et le couvre-feu, il devient compliqué de faire des rencontres amoureuses quand on a la vingtaine. — Valery Sharifulin/TASS/Sipa USA/SIPA

« C’est dur d’avoir 20 ans en 2020 », comme l’a reconnu Emmanuel Macron lors de son interview télévisée durant laquelle il a annoncé l’instauration d’un couvre-feu en Ile-de-France et dans huit métropoles. Plus possible d’aller en cours, plus possible ou presque de trouver un job étudiant, et désormais, plus possible non plus de boire un verre avec ses potes dans les bars ou de faire des soirées. Dans ce contexte, avoir la vingtaine en temps de coronavirus et de couvre-feu a de quoi coller le cafard et renforcer le sentiment de solitude.

Et quand on est célibataire, difficile de tromper sa solitude et de faire de nouvelles rencontres amoureuses quand il faut être chez soi pour 21 heures et éviter une prune pour avoir violé le couvre-feu… Doit-on se contenter de discuter via les applis de rencontres​ ? S’autorise-t-on à avoir des dates ? A échanger un baiser, et plus si affinités ?

Vous êtes célibataire et vous souffrez de votre célibat particulièrement durant cette période de couvre-feu qui va durer au mois quatre semaines ? Le couvre-feu et les gestes barrières sont-ils pour vous un frein pour faire des rencontres amoureuses ou ce n’est pas un problème pour vous ? Comment faites-vous pour faire de nouvelles rencontres ? Passez-vous par les applis ? Continuez-vous à avoir des dates ? Racontez-nous.