Attentat à Conflans : Dix personnes en garde à vue, l’identité de l’assaillant confirmée

ENQUETE Au lendemain de l’attentat qui a vu un professeur être décapité à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), l’enquête avance

20 Minutes avec AFP

— 

Attentat à Conflans : Ce que l’on sait de l’enquête — 20 Minutes

Une nouvelle personne a été placée en garde à vue ce samedi dans le cadre de l’enquête sur la décapitation d’un professeur d’histoire à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) par un jeune Russe tchétchène, a appris l’AFP de source judiciaire.

Cela porte à dix le nombre de personnes en garde à vue dans cette enquête ouverte pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Ce que l’on sait sur les gardés à vue

Pour l’heure, nous savons que les parents, un grand-parent et le petit frère de l'assaillant ont été interpellés à Evreux (Eure). Deux autres des gardés à vue sont des personnes qui se sont présentées vendredi soir au commissariat d’Evreux. Elles « ont indiqué avoir été en contact avec l’auteur peu avant les faits », a précisé le procureur du Parquet national antiterroriste, Jean-François Ricard.

Un parent d’élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine qui avait posté une vidéo sur Facebook, appelant notamment à l’éviction de l'enseignant, fait également partie des gardés à vue. Il a été interpellé à Chanteloup-les-Vignes.