Coronavirus à Lille : Pas de couvre-feu pour les transports lillois

TRANSPORTS Ilévia a annoncé que le réseau de transports en commun ne serait pas perturbé par les nouvelles mesures sanitaires

Mikaël Libert

— 

Pas de couvre-feu pour les transports lillois.
Pas de couvre-feu pour les transports lillois. — M.Libert / 20 Minutes

Dans la Métropole européenne de Lille (MEL), le couvre-feu décrété par le gouvernement pour lutter contre l’épidémie de coronavirus entre en vigueur ce vendredi soir, à minuit, puis dès 21 h les jours suivants. Pour autant, Ilévia, délégataire du service public de transports en commun, a assuré que cela ne changerait rien au service proposé.

Pendant les quatre prochaines semaines, et sans doute même jusqu’à début décembre, les habitants de la MEL ne seront plus autorisés à sortir de chez eux entre 21 h et 6 h du matin, sauf exceptions et sur justificatif.

Pour regagner leurs foyers, les Lillois pourront toujours compter sur les transports en commun jusqu’à 21h, et même au-delà. « Ilévia confirme aux voyageurs qu’aucun impact n’est à prévoir sur le réseau », a assuré le transporteur ce vendredi. Ainsi, le métro, les bus et le tramway « circuleront aux amplitudes et fréquences habituelles », a ajouté Ilévia.

Pour les professions médicales et autres exceptions

L’idée, bien entendu, n’est pas d’inciter les voyageurs à braver les directives gouvernementales, le transporteur précisant au passage que le port du masque est obligatoire sur l’ensemble du réseau sous peine de se voir infliger une amende de 135 euros.

Ilévia maintient son offre en l’état pour toutes les exceptions au couvre-feu : les déplacements professionnels, notamment des personnels médicaux, mais aussi pour les impératifs médicaux, si vous devez vous rendre à l’aéroport.