Coronavirus en Loire-Atlantique : Le port du masque devient obligatoire dans tout le département

EPIDEMIE Cette mesure sera en vigueur dès samedi matin 8h, et jusqu'au 3 novembre au moins

Julie Urbach

— 

Une statue affublée d'un masque à Nantes (Illustration)
Une statue affublée d'un masque à Nantes (Illustration) — Sebastien SALOM-GOMIS/SIPA

La mesure sera en vigueur dès samedi matin 8h. Le préfet de Loire-Atlantique a pris la décision, jeudi, d’élargir le port obligatoire du masque à tous les habitants du département, au moins jusqu’au 3 novembre, comme l’indique un  arrêté préfectoral publié en ce sens. Jusqu’alors, environ la moitié de la population du territoire était concernée par cette obligation (et notamment les habitants des 24 communes de Nantes métropole, de Saint-Nazaire ou encore de Châteaubriant).

Jeudi soir, l’agence régionale de santé (ARS) a indiqué que les chiffres du coronavirus continuaient de se dégrader. En Loire-Atlantique, le taux d’incidence a atteint 123 cas pour 100.000 habitants et le taux de positivité est de 8,8 %. Des indicateurs encore inférieurs à la moyenne nationale mais qui rendent la situation « préoccupante », ont alerté les autorités.

Châteaubriant déjà dans le rouge

La Loire-Atlantique n’est cependant pas encore officiellement passée au seuil supérieur, la zone d'alerte renforcée comme redouté depuis plusieurs jours. Pour anticiper l’évolution du virus, une autre mesure, celle de l’abaissement de la jauge des grands rassemblements de 5.000 à 1.000 personnes avait été décidée en début de semaine.

A noter qu'à Châteaubriant, ville où les seuils d'alerte ont très nettement augmenté ces dernières heures, la vente d'alcool sera interdite à partir de 22h dès samedi, sur demande du préfet. Les bars devront fermer à cet horaire.