Seine-Maritime : Le loup soupçonné d’une nouvelle attaque dans un troupeau de brebis

ANIMAUX Une brebis et un agneau ont été retrouvés morts par leurs éleveurs lundi

20 Minutes avec agence
— 
Un loup. (Illustration)
Un loup. (Illustration) — ARDEA/MARY EVANS/SIPA

Un couple d’éleveurs d’Osmoy-Saint-Valery (Seine-Maritime) accuse le loup d’avoir tué deux de leurs bêtes. Lundi, ils ont retrouvé une carcasse de brebis et un agneau agonisant au sein de leur troupeau de 35 têtes, rapporte Le Réveil de Neufchâtel.

Selon eux, aucun doute, le loup est bien responsable de l’attaque : « On ne peut pas confondre une attaque de loup et une attaque de chien. Il n’y a pas photo entre les deux », ont-ils expliqué auprès du média local.

La présence du loup confirmée en Seine-Maritime

Des agents de l’Office français de la biodiversité (OFB) ont été prévenus le jour même de la découverte et sont venus faire des prélèvements sur place. Il s’agirait de la cinquième attaque visant ce troupeau depuis novembre 2019, et 13 animaux ont déjà été tués.

La préfecture a confirmé la présence du loup dans le département normand le 21 juillet dernier. Un spécimen avait été photographié au mois d’avril sur la commune de Londinières et des experts de l’OFB avaient alors estimé qu’il s’agissait sûrement d’un loup gris.