Nice : La mairie va proposer un travail au SDF qui a offert ses économies aux sinistrés de la tempête Alex

BELLE HISTOIRE Surnommé « Jojo », ce SDF roumain dort dans les rues de Nice depuis quatre ans

F.Bi. avec AFP

— 

Un SDF près du palais de justice de Nice (Illustration)
Un SDF près du palais de justice de Nice (Illustration) — SYSPEO/SIPA

Son geste a suscité en retour un élan de solidarité pour le sortir de la rue. Emu par la détresse des victimes des inondations dans les Alpes-Maritimes, après le passage de la tempête Alex, un SDF roumain de Nice a fait don de ses économies pour les aider. La mairie de la ville lui propose un emploi.

Ion-Nelu Gioroiu, 52 ans, surnommé « Jojo », a reversé les 150 € gagnés en vendant une revue éditée par l’association Solidarité 06 au profit des SDF, dont le dernier numéro lui consacre d’ailleurs un portrait. Installé à l’entrée d’un parking du centre de Nice, il confiait dans cet article son espoir de retrouver du travail, un logement et de suivre un cours de français.

Un appartement à sa disposition

Son vœu est exaucé : un emploi au service propreté de la mairie lui est promis et, pour la première fois, « il ne dort plus dehors », explique un bénévole du Secours populaire qui lui apportait ses repas lors des maraudes du soir. Une bienfaitrice a également mis à sa disposition un logement via l’association Café suspendu.

« Je l’ai réveillé ce matin à 8 h dans l’appartement. Il est heureux et aux anges, ajoute ce bénévole, qui a préféré garder l’anonymat. Je vais continuer à le suivre. » Ils doivent notamment se rendre ensemble au consulat roumain de Marseille pour que « Jojo » puisse faire refaire ses papiers, volés par des agresseurs.

Abandonné à sa naissance à Craiova (sud-ouest de la Roumanie), l’homme a vécu dans un orphelinat sous l’ère Ceausescu, dans la rue à la révolution de 1989, puis en Italie où il enchaînait les boulots sans papiers avant d’arriver en France en 2017.