Coronavirus à Saint-Etienne : La ville a le plus fort taux d’incidence et redoute « un tsunami sanitaire »

EPIDEMIE Le député de la Loire Régis Juanico a fourni mardi d’inquiétants chiffres sur la situation de l’agglomération stéphanoise concernant la pandémie de Covid-19

J.Lau.

— 

Photo d'illustration de personnes souhaitant être testées, ici lundi au Palais des sports de Gerland à Lyon.
Photo d'illustration de personnes souhaitant être testées, ici lundi au Palais des sports de Gerland à Lyon. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Les indicateurs Covid-19 « les plus dégradés en France » sont actuellement pour la métropole de Saint-Etienne. Le député de la Loire Régis Juanico qualifie ainsi les derniers chiffres liés à l’épidémie de coronavirus qu’il a dévoilés mardi sur son compte Twitter. Le taux d’incidence (nombre de cas positifs) dans la commune stéphanoise est ainsi désormais de 491 pour 100.000 habitants (le taux d’alerte maximal se situe à 250 cas pour 100.000).

Des chiffres nettement supérieurs à ceux constatés par exemple à Lyon (386) et Grenoble (381), deux métropoles également passées en alerte maximale depuis samedi.

Régis Juanico indique ainsi que trois décès supplémentaires du Covid-19 ont eu lieu mardi dans le département, portant le bilan à 43 morts depuis un mois dans la Loire (295 depuis le début de la pandémie).

De même, les 250 hospitalisations actuelles (dont 42 lits en réanimation) dans la Loire constituent « des chiffres comparables à ceux de la mi-mars, au début de la première vague, et de la mi-mai », constate le député. « La deuxième vague de la pandémie ressemble furieusement à un début de ''tsunami'' sanitaire », conclut Régis Juanico.