Marseille : Une des deux jeunes filles blessées dans la fusillade de la Belle de Mai en état de mort cérébrale

FUSILLADE Une des deux jeunes filles victimes d’une fusillade dimanche soir dans le quartier de la Belle de Mai est en état de mort cérébrale

Adrien Max

— 

Illustration de la police judiciaire.
Illustration de la police judiciaire. — E. Frisullo / 20 Minutes

Son état ne s’est malheureusement pas amélioré. Une jeune fille âgée de 19 ans est en état de mort cérébrale après avoir été touchée par une dizaine d’impacts de balles, dimanche soir dans une fusillade dans le quartier de la Belle de Mai, à Marseille. Elle se trouvait avec une autre jeune fille de 17 ans, elle aussi blessée mais dont le pronostic vital n’est pas engagé, et deux garçons lorsque la voiture, stationnée près d’un point de vente de drogue, a été la cible de tirs.

Selon une source proche du dossier, les deux jeunes filles seraient « vraisemblablement des victimes collatérales ». Aucune des deux n’était connue des services de police. Le conducteur, qui avait pris la fuite avant de revenir sur les lieux de la fusillade et d’être interpellé, serait en revanche connu des services de police pour trafic de stupéfiants. Il avait déjà échappé à une tentative d’homicide en 2019.