Coronavirus à Saint-Etienne : Une enquête ouverte après une fête étudiante ayant pu causer un cluster dans une école

EPIDEMIE Deux colocataires ont été entendus à Saint-Etienne après une fête ayant accueilli le 1er octobre plusieurs dizaines de jeunes. Celle-ci a pu entraîner la fermeture pour 15 jours du campus stéphanois de l’EM Lyon

J.Lau.

— 

Photo d'illustration d'une soirée étudiante.
Photo d'illustration d'une soirée étudiante. — DURAND FLORENCE/SIPA
  • Une soirée chez un étudiant du campus stéphanois de l’EM Lyon, en colocation dans un 60 m2, a circulé sur les réseaux sociaux et des jeunes sont arrivés par dizaines dans l’immeuble.
  • Il y aurait eu jusqu’à 150 personnes dans l’appartement, ce qui a poussé le procureur de la République à pointer « une véritable catastrophe en terme sanitaire ».
  • Le campus stéphanois de l’EM Lyon est fermé pour 15 jours à la suite de plusieurs cas de Covid-19 parmi les étudiants.

 

Une fête d’anniversaire organisée le 1er octobre dans un appartement de Saint-Etienne n’est pas passée inaperçue. Cette soirée chez un étudiant du campus stéphanois de l’EM Lyon, en colocation dans un 60 m2, ne devait accueillir qu’une dizaine d’invités respectant les mesures sanitaires. Sauf que l’invitation a circulé sur les réseaux sociaux et des jeunes sont arrivés par dizaines dans l’immeuble, comme le révèle Le Progrès. D’après TL7, il y a ainsi eu jusqu’à 150 personnes dans cette soirée, ce qui a poussé le procureur de la République à pointer « une véritable catastrophe en terme sanitaire ».

Alertée par des voisins, la police a trouvé à son arrivée une soixantaine d’invités dans la soirée étudiante. Une enquête a été ouverte et les deux colocataires ont été entendus au commissariat. Nouvelle préfète de la Loire, Catherine Séguin a mentionné cette soirée étudiante ayant dégénéré lors du dernier conseil de Saint-Étienne Métropole lundi.

Une autre fête privée entraîne une enquête à Saint-Etienne

« Il sera difficile de prouver une mise en danger d’autrui, indique le procureur adjoint de Saint-Etienne au Progrès. Le jeune homme a juste voulu organiser une petite fête d’anniversaire en étant plutôt prudent. Il a été dépassé par la situation. On ne peut lui reprocher aucun acte volontaire. » Cette soirée pourrait en tout cas avoir vite eu des conséquences puisque le campus stéphanois de l’EM Lyon est fermé pour 15 jours à la suite de « plusieurs cas de Covid-19 parmi les étudiants », a communiqué l’école de commerce et de management.

Une autre procédure judiciaire pour « mise en danger de la vie d’autrui » a été ouverte après une fête privée avec une vingtaine d’invités à Saint-Etienne mardi. L’organisateur de la soirée a été interpellé et une enquête est en cours là aussi.