Doubs : A peine élue, Miss Franche-Comté démissionne et laisse sa place à sa première dauphine

CONCOURS « Vous ne comprendrez peut-être pas cette décision », écrit-elle, sans expliquer son choix

T.G.

— 

Elue l'an dernier, Clemence Botino remettra son titre en jeu le 12 décembre.
Elue l'an dernier, Clemence Botino remettra son titre en jeu le 12 décembre. — PHILIPPE DOIGNON/SIPA

Dans un peu plus de deux mois, elle aurait dû représenter la France-Comté au concours Miss France. Anastasia Salvi ne défilera finalement pas le 12 décembre prochain au Puy du Fou. A peine élue représentante de sa région dimanche dernier, la jeune fille originaire du Doubs a annoncé son retrait ce mardi sur les réseaux sociaux.

« Je tiens à̀ vous présenter mes excuses à vous, qui avez voté́ pour moi et qui étiez peut-être dans la salle ce dimanche après-midi. Vous ne comprendrez peut-être pas cette décision mais tout comme moi, je vous demande de soutenir celle qui me succédera », écrit-elle, sans expliquer son choix.

Face à ce vide, le comité Miss Franche-Comté a désigné sa nouvelle égérie. Il s’agit de Miss Jura, Coralie Gandelin, 23 ans, qui avait terminé première dauphine d’Anastasia Salvi, dimanche.