Projet de loi sur les séparatismes : Que pensez-vous de la limitation de l’école à la maison ?

VOUS TEMOIGNEZ Emmanuel Macron a annoncé ce vendredi que l’école à la maison allait être « strictement limitée » à des impératifs de santé

Charlotte Murat

— 

Illustration d'une classe de maternelle
Illustration d'une classe de maternelle — Franck Lodi/Sipa

L’instruction était obligatoire dès 3 ans, c’est désormais la scolarisation. A l’occasion de son discours sur les séparatismes, Emmanuel Macron a annoncé que l’instruction à la maison allait être supprimée, sauf pour raisons de santé. « C’est une nécessité. J’ai pris une décision, sans doute l’une des plus radicales depuis les lois de 1882 et celles assurant la mixité scolaire entre garçons et filles en 1969 », a déclaré le chef de l’Etat. Il a par ailleurs ajouté que  les écoles hors contrat feront l’objet d’un contrôle renforcé ».

Selon le président, « plus de 50.000 enfants suivent l’instruction à domicile, un chiffre qui augmente chaque année ». Il a justifié sa décision à cause des « contournements », citant en exemple des enfants « dans des structures, des murs, pas de fenêtres, accueillis à 8 heures et jusqu’à 15 heures par des femmes en niqab, où, quand on les interroge, ils disent n'apprendre que des prières ».

Que pensez-vous de la limitation de l’école à la maison ? Y avez-vous déjà eu recours (hors confinement, bien sûr) ? Etait-ce un projet que vous aviez ou que vous envisagiez pour vos enfants ? Pour quelles raisons ? Leur rythme biologique ? Les apprentissages personnalisés ? Le programme scolaire ? Un projet de vie incompatible avec une scolarisation ? Une ou plusieurs autres raisons ?

Vous pouvez témoigner en remplissant le formulaire ci-dessous. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un article. Merci d’avance.