Coronavirus dans les Pyrénées-Atlantiques : Treize décès dans un Ehpad

Covid-19 Les deux premières campagnes de dépistages, menées début septembre dans l’établissement L’Âge d’Or d’Oloron-Sainte-Marie, avaient révélé que 69 des 96 résidents avaient été contaminés à la Covid-19

M.B. avec AFP

— 

IllustrationEhpad .
IllustrationEhpad . — Dicom/Sarah ALCALAY/SIPA

Treize décès en « lien possible avec la Covid-19 » ont été recensés dans un Ehpad d’Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques) depuis la découverte le 10 septembre d’un foyer épidémique, a annoncé mercredi l’Agence régionale de santé (ARS).

Depuis l’apparition début septembre de ces premiers cas de Covid-19 à l’Ehpad L’Age d’Or (96 places), les visites ont été suspendues, les mesures d’hygiène renforcées et l’équipe étoffée avec la venue d’un médecin hospitalier, expliquent la préfecture des Pyrénées-Atlantiques et l’ARS Nouvelle-Aquitaine dans un communiqué. « En dépit de cet engagement, 13 décès ont été recensés en lien possible avec la Covid-19 », selon son communiqué.

« Pas d’extension de l’épidémie à ce stade »

Les deux premières campagnes de dépistages menées dans l’établissement ont révélé que 69 des 96 résidents avaient été contaminés à la Covid-19, a indiqué à l’AFP Maritchu Blanzaco, directrice de l’Agence régionale de santé dans les Pyrénées-Atlantiques. Une troisième campagne de dépistage en date du 24 septembre a en revanche conclut « à l’absence de nouveaux cas confirmés », a précisé l’ARS.

« Nous avons mis tous les dispositifs qu’il fallait pour aider l’établissement et au bout de trois semaines, on peut constater qu’il n’y a pas d’extension de l’épidémie à ce stade », a relevé Maritchu Blanzaco en se disant « prudente ».

La pandémie a fait au moins 31.893 morts en France, dont 59 entre lundi et mardi, selon le bilan de Santé publique France communiqué mardi soir.