Seine-Maritime : Une association rouennaise lance un crowdfunding pour héberger de jeunes migrants majeurs

SOLIDARITE Welcome Rouen Métropole a lancé une campagne de financement participatif afin d’aider des jeunes sans-papiers à payer leur premier loyer ou la caution pour un appartement

20 Minutes avec agence
— 
Le quartier de la gare à Rouen. Illustration.
Le quartier de la gare à Rouen. Illustration. — BEAUFILS/SIPA

A Rouen (Seine-Maritime), une association qui œuvre à trouver un toit aux personnes à de jeunes migrants majeurs en France vient de lancer une campagne de financement participatif sur la plateforme « Les Petites Pierres ». Cette opération consiste à récolter des fonds qui seront ensuite utilisés pour payer le premier loyer ou la caution de ces jeunes sans-papiers, rapporte Le Parisien.

Des jeunes « dans l’incapacité de se loger »

Au départ, Welcome Rouen Métropole souhaitait obtenir 10.000 euros en 90 jours et cet objectif a rapidement été atteint. Désormais, l’association vise la somme de 20.000 euros. « C’est une goutte d’eau, mais nous ne pouvons pas ignorer la situation. Ils veulent s’intégrer et les Normands doivent montrer leur solidarité. L’épidémie complique la situation, il est difficile de faire un bilan mais la situation continue d’être dramatique pour ces jeunes », a confié Adriana Machado Masse, de Welcome Rouen Métropole, au Parisien.

Cette opération vise donc à aider ces jeunes migrants majeurs qui se retrouvent « dans l’incapacité de se loger et de poursuivre leurs études, car pour cela il faut une carte de séjour ». Et pour cause, sans cette carte que « la préfecture tarde de plus en plus à […] délivrer », selon la bénévole, ces jeunes ne peuvent pas prétendre aux aides ou dispositifs leur permettant d’avoir un toit.