Brest : Encore deux bombes de la Seconde Guerre mondiale découvertes en mer

BOUM L’opération de contre-minage aura lieu mercredi dans la baie de Camaret

Jérôme Gicquel

— 

L'opération de déminage aura lieu mercredi dans la baie de Camaret.
L'opération de déminage aura lieu mercredi dans la baie de Camaret. — PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

L’atmosphère est explosive ces derniers temps dans la rade de Brest et ses environs. Le 15 septembre, c’est une mine marine allemande de la Seconde Guerre mondiale « aux dimensions exceptionnelles » qui avait été pétardée en mer. Découvert dans le port le 24 août, l’engin explosif pesait 970 kilos et contenait environ 815 kilos d’explosifs équivalent TNT.

Une nouvelle opération de contre-minage va avoir lieu mercredi au large de Brest. Cela fait à la suite de la découverte le 17 septembre dans la baie de Camaret de deux bombes britanniques de la Seconde Guerre mondiale. « Chacune d’elles représente un poids de charge de 96 kilos équivalent TNT », précise la préfecture maritime de l’Atlantique dans un communiqué.

Les activités nautiques et la baignade interdites dans la zone

L’opération sera conduite en deux temps. Des marins du groupe de plongeurs démineurs Atlantique procéderont d’abord au relevage des munitions. Les deux bombes seront ensuite déplacées vers l’ouest sur une distance de 1.800 mètres jusqu’à la zone de contre-minage où elles seront détruites.

Pour assurer la sécurité des personnes et des biens pendant toute la durée de l’opération, toutes les activités nautiques ainsi que la baignade seront interdites dans le secteur. Les navires de commerce de fort tonnage devront également éviter la zone.