Coronavirus à Saint-Brieuc : Le masque redevient obligatoire mais pas toute la journée

EPIDEMIE L’arrêté préfectoral concerne également 18 autres communes des Côtes-d’Armor

Jérôme Gicquel
Un masque chirurgical (Illustration).
Un masque chirurgical (Illustration). — FRED SCHEIBER/SIPA

Masque obligatoire ou non ? A Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), les habitants ne savent plus trop où donner de la tête. Depuis le 20 juillet, un arrêté pris par le maire de la ville imposait le port du masque toute la journée dans l’hypercentre pour toute personne âgée de plus de 11 ans. Mais le 23 septembre, le tribunal administratif de Rennes a suspendu l’arrêté. « Il ne ressort pas des pièces produites par la commune de Saint-Brieuc (…) que la situation épidémiologique (…) constituait, à la date d’édiction de l’arrêté en litige, une situation locale particulière de nature à caractériser une raison impérieuse rendant indispensable l’édition de mesures plus restrictives que celles prises simultanément par le préfet des Côtes-d’Armor », a estimé la justice.

Le tribunal administratif avait été saisi en référé par une habitante de Saint-Brieuc estimant que l’arrêté était « disproportionné », notamment parce qu’il édictait ces mesures « jusqu’à nouvel ordre » et qu’il portait atteinte « à la liberté d’aller et venir ».

Le masque obligatoire le week-end sur le littoral

Un nouveau revirement a eu lieu ce dimanche en raison de la dégradation de la situation sanitaire. Le préfet des Côtes-d’Armor vient en effet de prendre un nouvel arrêté rendant obligatoire le port du masque à Saint-Brieuc « dans les secteurs et aux heures de plus forte densité de population ». La mesure concerne également les communes de Langueux, Trégueux, Plérin, Lamballe et Loudéac.

A Dinan et Lanvallay en revanche, le port du masque devient obligatoire toute la journée en semaine et le week-end « compte de la fréquentation et de la proximité de ce secteur avec la métropole rennaise, confrontée à une accélération significative de la circulation de l’épidémie ». Il en sera de même mais uniquement le week-end pour certaines communes touristiques du littoral comme Binic, Erquy, Pléneuf-Val-André ou Tréguier.