Coronavirus à Rennes : Les bars, les gymnases et les salles des fêtes visés par de nouvelles mesures

EPIDEMIE Dans la capitale bretonne, les cafés devront notamment baisser le rideau 22h à partir de lundi, contre 23h actuellement

Jérôme Gicquel

— 

Illustration d'un bar, ici à Rennes.
Illustration d'un bar, ici à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes
  • La préfète d’Ille-et-Vilaine renforce les mesures sanitaires avec le classement de la métropole rennaise en zone d’alerte renforcée.
  • A partir de lundi, les bars devront ainsi fermer à 22h, contre 23h actuellement.
  • Les salles de sport seront également fermées pour une durée de quinze jours.

Six mesures pour tenter de freiner l’épidémie de Covid-19 dans les quinze prochains jours à Rennes et dans sa métropole. Après le passage de la capitale bretonne en zone d’alerte renforcée mercredi, la préfète d’Ille-et-Vilaine se voit contrainte de serrer la vis. Car le virus continue de circuler activement sur le territoire. Dans la métropole rennaise, le taux d’incidence atteint désormais les 174,8 cas pour 100.000 habitants et le taux de positivité des tests atteint 9,95 %. Ces chiffres explosent même chez les jeunes avec un taux d’incidence de 420 cas pour 100.000 habitants et un taux de positivité de plus de 13 %.

Face à cette flambée de l’épidémie, « des mesures difficiles et extrêmement contraignantes » ont déjà été prises à Rennes où les bars doivent notamment fermer à 23h depuis le 16 septembre. Elles vont encore être renforcées dans les prochaines heures. A partir de lundi, les cafés devront ainsi baisser le rideau à 22h dans toute la métropole rennaise. Cette mesure s’appliquera également aux établissements qui ont une activité bar comme les restaurants ou les hôtels. « La situation sanitaire exige des mesures et des comportements individuels et collectifs exemplaires », a souligné ce vendredi après-midi Michèle Kirry. « Car nous devons tout faire pour inverser les courbes et c’est à notre portée », a-t-elle assuré.

Interdiction de louer une salle des fêtes pendant 15 jours

Dès samedi et pour une durée de quinze jours, deux autres mesures vont également entrer en vigueur dans la métropole rennaise. Les rassemblements statiques de plus de dix personnes sur la voie publique, comme dans les parcs ou les jardins, seront interdits pour les deux prochaines semaines. Les amateurs de cardio et de muscu devront également tirer un trait sur la salle de sport tout comme les sportifs amateurs qui seront privés de gymnases. Sur ce dernier point, des exceptions ont toutefois été prises. Les mineurs pourront ainsi pratiquer du sport en salle sur le temps scolaire et extrascolaire tout comme les sportifs de haut niveau. Les piscines resteront par ailleurs ouvertes.

Trois autres mesures concernent par ailleurs l’ensemble de l’Ille-et-Vilaine. Dans tout le département, qui avait viré au rouge mi-septembre, la jauge des grands rassemblements, comme les stades ou les salons, va être réduite à 1.000 personnes. Les fêtes et les soirées étudiantes vont également être interdites. Et à partir de lundi, il sera aussi interdit de louer des salles des fêtes ou des salles polyvalentes pour des rassemblements festifs. Autrement dit, aucun mariage, anniversaire ou fête de famille ne sera autorisé dans une salle ces quinze prochains jours en Ille-et-Vilaine.

De nouveaux centres de dépistage

Pour faire face à l’afflux de personnes venant se faire tester, l’Agence régionale de santé annonce l’ouverture à partir de lundi de deux centres de dépistage éphémères, l’un près du Couvent des Jacobins à Rennes et l’autre à Noyel-Châtillon-sur-Seiche. Deux autres sites éphémères devraient également voir le jour à partir du 5 octobre dans les quartiers de Villejean et de Bréquigny.