Lot-et-Garonne : Trois personnes, dont les parents, soupçonnées d’avoir violé une fillette de 9 ans

ENQUÊTE « Les faits sont particulièrement abjects », a indiqué une source proche du dossier

20 Minutes avec AFP

— 

L'entrée d'une caserne de gendarmerie. (Illustration)
L'entrée d'une caserne de gendarmerie. (Illustration) — E. Frisullo / 20 Minutes

Trois personnes, dont les parents, soupçonnées d’avoir violé et fait subir des sévices sexuels répétés à une fillette de 9 ans à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne), ont été mis en examen pour viols en réunion et agressions sexuelles, a-t-on appris ce vendredi de sources concordantes.

Les trois personnes ont été mises en examen mercredi soir, a indiqué le parquet d’Agen, se refusant à toute autre précision.

La petite fille, « traumatisée », s’était confiée à une famille d’accueil

Les trois personnes interpellées lundi, âgées entre 35 et 45 ans, sont les parents de l’enfant et le nouveau compagnon de la mère. « On est dans la misère sociale la plus profonde. La mère est alcoolique et droguée depuis qu’elle a 14 ans. Les faits sont particulièrement abjects », a indiqué une source proche du dossier.

Avant les interpellations, la petite fille, « traumatisée », s’était confiée à une famille d’accueil dans laquelle elle avait alors été placée. « Elle a depuis été hospitalisée dans une unité psychiatrique », selon la même source. La mère et son compagnon ont été placés en détention provisoire. Le père a été placé sous contrôle judiciaire.