Perpignan : Louis Aliot a recruté trois gardes du corps pour assurer sa sécurité

POLITIQUE L'information a été pointée du doigt par l'opposition, jeudi

N.B.

— 

Louis Aliot (RN)
Louis Aliot (RN) — Alain ROBERT/SIPA

Trois gardes du corps ont été recrutés, à la mairie de Perpignan(Pyrénées-Orientales), pour accompagner le maire, Louis Aliot (RN). L’information a été pointée du doigt jeudi, à l’occasion du conseil municipal, par Chantal Bruzi (LR), conseillère municipale de l’opposition, qui a demandé des explications.

« Les Perpignanais l’ont vu, tout le monde le voit, a noté l’élue. Vous êtes accompagné systématiquement de gardes du corps. Est-ce que ce sont des agents municipaux ? »

Trois CDD

« Il a été procédé au recrutement de trois officiers de sécurité, a confirmé François Dussaubat, chargé des relations humaines de la ville. Il y a eu un échange de courriers avec le ministère de l’Intérieur, qui nous a avertis, qu’effectivement, du fait des circonstances particulières à Perpignan, et du fait de la volonté de lutter contre les délits qui peuvent se produire ici, il y avait un vrai risque de sécurité sur le nouveau maire. Ça nous a été confirmé. Il a été décidé de procéder à trois recrutements en CDD. »

« Il est dommageable que dans notre République, des élus soient menacés et agressés. J’en ai fait les frais, il y a quelques jours, a confié Louis Aliot. En ce moment, il faut avoir un œil devant, et un œil derrière. Cela reste une mission que j’espère temporaire. »