Coronavirus : Les piscines couvertes pourront être fermées à la demande des préfets

LONGUEURS Le Premier ministre a fait des annonces lors de l’émission « Vous avez la parole », sur France 2 ce jeudi soir

L.C.

— 

La piscine Georges Tissot à Bordeaux.
La piscine Georges Tissot à Bordeaux. — Clément Carpentier / 20 Minutes

On savait déjà que les salles de sport allaient devoir arrêter d’accueillir du public dans les onze métropoles placées mercredi en « zone d’alerte renforcée », dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Le Premier ministre a annoncé que les piscines couvertes pourront aussi être fermées, mais cette mesure est laissée à l’appréciation des préfets.

Invité ce jeudi soir dans l’émission « Vous avez la parole », sur France 2, Jean Castex a déclaré que « toutes les piscines couvertes vont être fermées », afin d’enrayer la propagation du Covid-19. Il a ensuite été interrogé et a précisé que cette mesure n’est pas imposée par le gouvernement, mais elle est proposée et soumise à la concertation locale.

Autrement dit, les préfets et exécutifs locaux des « zones d’alerte renforcée » (Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Nice, Paris et la petite couronne, Rennes, Rouen, Saint-Étienne et Toulouse), et des « zones d’alerte maximale » (Aix-Marseille et la Guadeloupe), pourront décider de fermer toutes les piscines couvertes. En revanche, les piscines en plein air pourront continuer à accueillir des gens, a indiqué Jean Castex. Mais la météo n'est plus tout à fait optimale pour ce genre de plan d'eau...