Coronavirus : 13.000 nouveaux cas en 24 heures en France, le taux de positivité en hausse

PANDEMIE Mercredi soir, le ministre de la Santé a annoncé de nouvelles restrictions sur l'ouverture des bars et les rassemblements

20 Minutes avec AFP

— 

La carte des différentes zones d'alerte Covid en France le 23 septembre 2020.
La carte des différentes zones d'alerte Covid en France le 23 septembre 2020. — SANTE PUBLIQUE

La seconde vague se confirme. La France a enregistré 13.072 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures tandis que le taux de positivité des tests continue de grimper, selon les données publiées mercredi par Santé publique France.

Le nombre de cas est donc reparti à la hausse par rapport aux 10.008 enregistrés mardi, mais sans atteindre le record de samedi (13.498 cas positifs). La part de malades parmi les personnes testées (taux de positivité) continue de grimper, à 6,2 %, contre 6,1 % la veille. Dans les hôpitaux, 783 malades du virus ont été nouvellement admis dans la journée, dont 130 en réanimation.

Nouvelles restrictions

En outre, 4.244 malades du Covid ont été hospitalisés sur les sept derniers jours, le même chiffre que mardi, dont 675 en réanimation, soit 24 de plus que la veille, a indiqué le service public de santé. Depuis le début de l’épidémie, au moins 31.459 décès liés au Covid ont été enregistrés en France, soit 43 de plus que la veille, dont 20.888 en milieu hospitalier.

Face à « une situation continue globalement de se dégrader » le ministre de la santé, Olivier Véran, a annoncé de nouvelles restrictions. Onze métropoles, dont Paris, Lille et Lyon, sont placées en « zone d’alerte renforcée ». Les bars devront fermer à 22h, et les rassemblements de plus de 10 personnes interdits dans l’espace public. Enfin, dans les « zones d’alerte maximale », comme à Aix-Marseille et en Guadeloupe, les bars et restaurants vont être fermés dès samedi pour au moins deux semaines.