Marseille : Départ d’une marche vers l’Elysée pour « la régularisation des sans-papiers »

IMMIGRATION Une marche pour la régularisation des sans-papiers est partie ce week-end de Marseille, à destination de l’Elysée à Paris

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration du centre de rétention administrative de Marseille
Illustration du centre de rétention administrative de Marseille — Anne-Christine Poujoulat AFP

Un périple de 756 km au moins. Samedi, quelque 200 personnes ont quitté Marseille pour Paris avec l’ambition de rejoindre l’Elysée à pied. Leurs revendications ? La régularisation des sans-papiers et la fermeture des centres de rétention administrative (CRA). La « Marche des solidarités » prévoit de faire étape dans plusieurs villes de France avant de rallier l’Elysée​ le 17 octobre.

Outre la régularisation des sans-papiers, les organisateurs qui dénoncent une « inégalité des droits aux prétextes de la nationalité ou de la couleur de peau », appellent à la fermeture des CRA. Ces centres permettent d’enfermer un étranger qui fait l’objet d’une décision d’éloignement, dans l’attente de son renvoi forcé, pour une durée qui ne doit pas excéder 90 jours.