Coronavirus à Bourg-en-Bresse : Cinquante-quatre gardiens de la prison touchés par le Covid-19

EPIDEMIE Ces chiffres émanent du syndicat Ufap Unsa Justice

C.G.

— 

Illustration d'un gardien de prison.
Illustration d'un gardien de prison. — C. Villemain / 20 Minutes

Cinquante-quatre agents pénitentiaires sur 350 de la prison de Bourg-en-Bresse (Ain) auraient été testés positifs au coronavirus mercredi, indique ce vendredi l’Union Régionale Ufap UNSa Justice de Lyon. Neuf autres personnes, travaillant pour la société de restauration collective Sodexo, seraient également touchées dans le même établissement.

De son côté, l’administration pénitentiaire confirme 49 cas positifs dans cet établissement et 6 parmi le personnel Sodexo.

« Consécutivement à cela, des renforts en gradés, issus de Villefranche et de Saint-Quentin Fallavier, pourront à leur tour répercuter cette maladie sur leurs établissements respectifs », s’inquiète le syndicat réclamant que les prisonniers soient également testés.

Pas d’obligation pour les détenus de porter le masque

« Les détenus ne sont pas contraints au port du masque qui plus est, les gestes barrière sont donc réservés aux seuls personnels (publics ou privés) », dénonce-t-il dans un communiqué.

« Aucun détenu n’est symptomatique et aucun n’a eu dépistage positif, répond Stéphane Scotto, directeur interrégional des services pénitentiaires de Lyon. Les procédures de dépistage revêtent un caractère médical et relèvent de l’autorité sanitaire ».

La semaine dernière, 13 cas positifs au Covid-19 ont été dépistés parmi les surveillants de Bourg-en-Bresse, à la suite d’une soirée à laquelle plusieurs agents avaient participé.