Non, cette image ne montre pas des femmes voilées devant la CAF de Sarcelles

FAKE OFF Bien que maintes fois dénoncé comme faux, ce photomontage reste un classique dans les milieux d’extrême droite

Maureen Songne
Capture d'écran montage
Capture d'écran montage — Capture d'écran

L’intox est vieille de plusieurs années mais émerge régulièrement sur les réseaux sociaux, dans le but de servir des idées à charge contre les femmes voilées, les musulmans, les immigrés… Dernièrement, cette photo truquée a une nouvelle localisation, bien que les internautes soient nombreux cette fois à pointer du doigt sa nature fallacieuse. Sur l’image, on distingue une quinzaine de femmes portant le voile intégral, groupées derrière des barrières. En haut à droite, le logo bleu des allocations familiales est bien visible.

Et en tête de l’image est légendé « Sarcelles, ville française située en Ile-de-France ». Est-ce le vrai contexte ? Non.


FAKE OFF

Depuis au moins six ans, ce photomontage fait fureur dans les milieux d’extrême droite. Bien que l’image ait déjà été discréditée par plusieurs médias en 2014, le cliché gagne en popularité un an plus tard, lorsqu’une eurodéputée du Rassemblement National (alors encore appelé Front National) le publie sur son compte Twitter. En y ajoutant des détails, comme le fait que la scène aurait eu lieu devant la CAF de Rosny-sous-Bois, le 9 décembre 2014.

Sans consensus autour de la localisation de l’image, cette dernière s’est même exportée et a atterri sur des sites identitaires étrangers européens, où elle est située tantôt à Marseille sur un site polonais, tantôt à Paris pour un militant espagnol du parti d’extrême droite Vox, voire à Bruxelles pour un site conservateur catholique.

Illustration - Femmes voilées Caf
Illustration - Femmes voilées Caf - Capture d'écran

En comparant le photomontage à la photo originale, facilement trouvable grâce à l’outil de recherche inversée Google, on se rend compte qu’une partie de l’image a été rognée pour qu’on ne s’aperçoive pas d’un détail important : un panneau de métro typiquement londonien.

La scène a donc eu lieu en Angleterre et non pas en France. Selon l'AFP, l’image aurait été prise devant le commissariat de Paddington Green, dans le centre de Londres. L’auteur du montage a tout simplement ajouté, de manière assez flagrante, le logo des allocations familiales pour duper les internautes.